Pendant l’été vous les aviez oubliées, mais voilà qu’en ce moment elles font leur grand retour ! Ces petites maladies nommées grippes, gastro-entérites, angines ou encore bronchites sont beaucoup plus fréquentes pendant l’hiver. Pour rester en bonne santé et se protéger au mieux durant cette période de grands froids, il vous faut impérativement booster vos défenses naturelles car un organisme au système immunitaire fort sera la meilleure des barrières contre les virus et bactéries. Voici donc quelques conseils 100 % naturels pour éviter de tomber malade en hiver.

Il est indispensable d’avoir une bonne hygiène de vie au quotidien pour rester en forme et garder un organisme résistant. Pour ce faire l’alimentation est un élément clé, une alimentation équilibrée, variée, riche en fruits et légumes frais est très importante. Ainsi, pendant l’hiver, vous pouvez vous cuisiner des soupes maison : riches en vitamines, elles sauront aussi vous réchauffer. Ne lésinez pas sur les apports en vitamines, minéraux et oligo-éléments qui renforcent l’organisme. Le sommeil est aussi un aspect à ne pas négliger. En effet, il joue un rôle fondamental sur la santé, en particulier sa qualité. Il vous faut garder un rythme régulier de sommeil : se coucher et se lever chaque jour à la même heure avec un nombre d’heures de sommeil adapté à votre besoin (environ 8 heures). Dans un registre bien différent mais tout aussi bénéfique, le sport permet de renforcer le système immunitaire et surtout réduire le stress qu’il faut à tout prix fuir pour ne pas affaiblir le fameux système immunitaire.

Une cure de vitamine D est fortement recommandée à l’approche de l’hiver car cette vitamine participe au renfort du système immunitaire. Malheureusement, nous ne pouvons plus compter sur les rayons du soleil pour notre apport notre apport minimal de vitamine D, il faut donc trouver d’autres solutions comme les poissons de mer gras et sauvages ou encore avoir recours à des capsules d’huile de foie de flétan ou de morue. En effet grâce à certains compléments alimentaires l’organisme est stimulé. Le miel, la gelée royale, le propolis ou encore le pollen sont des véritables stimulants généraux de l’organisme. La fleur echinacée aide aussi à résister aux agressions de l’hiver. En infusion, elle est reconnue pour raccourcir la durée d’un rhume. De plus, boire aide à éliminer les toxines de l’organisme. Privilégiez les thés, les tisanes avec des extraits de pépins de pamplemousse ou encore le citron qui apporte une protection naturelle anti-microbienne et donne de l’énergie grâce à ses vitamines. Froid ou chaud, il sera l’un de vos meilleurs alliés pour passer l’hiver en toute sérénité.

Enfin prendre soin de sa flore intestinale est vital. En effet, 50 % des défenses de l’organisme se logent dans notre système digestif. Pour que la cohabitation se passe bien, une cure de probiotiques est conseillée pour rééquilibrer la flore intestinale au début de l’hiver.

 

Booster son système immunitaire est une solution pour vaincre les maux d’hiver. Toutefois ces maladies sont souvent contagieuses et se transmettent principalement par voie aérienne ou par contact direct, alors il faut se protéger en permanence des bactéries des personnes de notre entourage… L’hygiène est évidemment très importante, se laver les mains régulièrement dans la journée, avant et après un repas, après avoir emprunté les transports en commun, après avoir touché un objet beaucoup utilisé ou encore le soir avant d’aller dormir. Attention, un lavage des mains efficace dure 15 secondes minimum en frottant bien entre les doigts et sur les deux faces de la main. Évidemment, pour éviter d’être contaminé par une personne déjà malade ne partagez plus la vaisselle (couvert, verre, bouteille, etc.) et veillez à laver régulièrement le linge et jeter impérativement les mouchoirs utilisés après chaque utilisation. Les contacts physiques sont à limiter, surtout si vous soupçonnez un début de contagion.

Aérer toutes les pièces au moins cinq minutes par jour aide à tuer les microbes. En effet, la spécialiste Sybille Strozzi tient à casser cette idée reçue qui laisse croire qu’on tombe malade parce qu’on a pris froid. Au contraire, plus l’on reste à l’intérieur avec du monde plus les risques d’attraper une maladie augmentent : « Plus il y a de contacts entre les gens dans des endroits fermés, plus il y a de transmission, dit-elle. Alors, on sort ! Et on n’oublie pas d’aérer la maison régulièrement, car les microorganismes peuvent survivre quelques heures en suspension dans la maison. » Sortir d’accord, mais il faut se couvrir correctement : « Les virus du rhume et de la grippe se répliquent de façon optimale à une température de 33 °C, soit exactement la température des voies nasales. Dès qu’on augmente la température, on ralentit leur réplication », explique la spécialiste. Attention toutefois à ne pas surchauffer la pièce, dans une maison la température idéale est d’environ 19 degrés.

Pour finir, vous pouvez vous tourner vers les huiles essentielles qui possèdent des propriétés assainissantes, antibactériennes, et antiseptiques. Les diffuser dans l’air ambiant est bon moyen de lutter contre les virus, bactéries et autres germes.

Élisa Casson

Laisser un commentaire