Vos nuits ressemblent à celles de la princesse au petit pois du compte d’Hans Christian Andersen ? La clé d’une bonne nuit se cacherait-elle dans notre literie ? Si oui, comment la choisir ?

Pourquoi changer ?

Nous subissons deux fois moins de micro-éveils dans la nuit et trois fois moins d’activité musculaire pendant le sommeil avec une nouvelle literie. Tel est le constat résultant de l’étude Actimuscle, commencée par l’Association pour la literie et réalisée en collaboration avec l’European Sleep Center et le Professeur Damien Léger, responsable du Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu de Paris. L’étude révèle que la literie aurait un impact positif sur la qualité du sommeil pour 94 % des Français. Selon une autre étude clinique Actijeune 2015, une literie neuve augmenterait même de plus de 20 minutes le sommeil lent et profond des adolescents et réduirait le temps d’endormissement de sept minutes, apportant un bénéfice sur les capacités d’apprentissage et l’humeur. D’après le docteur François Duforez, auteur principal de cette étude et praticien hospitalier au Centre du sommeil de l’Hôtel-Dieu, « le sommeil lent profond est récupérateur d’un point de vue physiologique, métabolique, et c’est aussi un sommeil de restructuration ». Il joue en effet un rôle clé dans la consolidation de la mémoire et des apprentissages, en particulier scolaires. Dormir plus et d’un sommeil plus réparateur jouerait donc non seulement sur les performances scolaires, mais améliorerait également l’humeur en diminuant les risques d’anxiété, suggère aussi cette étude. « On passe dans le lit un tiers de notre vie, autant qu’il soit agréable », déclare Gérard Delautre, président de l’APL Infoliterie (l’Association pour la literie). Le bon sommeil agit donc sur notre forme et par conséquent notre productivité le lendemain.

Quand faut-il changer sa literie ?

Depuis 2003, l’APL Infoliterie s’attache au développement des actions de communication et de promotion des matelas et sommiers français. En collaboration avec le Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu de Paris, l’Association étudie l’importance d’une bonne literie pour le sommeil. Alors que les enfants ont souvent tendance à hériter des matelas de la fratrie, Gérard Delautre explique : « Il faut changer les matelas tous les huit ans ! ». À raison de huit heures en moyenne passées dans son lit chaque nuit, cela représente 30 000 heures d’utilisation, et quelque 150 000 mouvements en moyenne. Rien d’étonnant à ce que la literie se fatigue. De plus, nous perdons également près de 150 litres d’eau par an dans nos lits, ce qui rend la question de l’hygiène cruciale pour la literie. « Il ne faut pas oublier de changer le sommier car il supporte aussi tous nos faits et gestes », souligne Gérard Delautre.

Comment bien la choisir ?

Il n’existe pas de critères précis pour tout le monde. « Nous n’avons pas tous le même dos. C’est pour cela qu’il est important d’essayer votre literie en magasin », préconise Gérard Delautre. Pour bien choisir la longueur de votre matelas ou sommier, sachez que ce dernier doit faire au moins 15 cm de plus que votre taille. « Optez pour les sommiers sur pieds car ils permettent une meilleure aération de la literie », précise Gérard Delautre.

Contrairement aux idées reçues sur les bienfaits des matelas durs, Gérard Delautre conseille d’éviter ce genre de literie. « Il faut que le matelas accueille et soutienne la colonne vertébrale, de manière à ce que celle-ci reste soutenue partout. Si vous arrivez à passer votre main entre le matelas et le creux de vos reins, c’est qu’il est trop dur. » Si comme de nombreux Français, vous avez l’habitude d’avoir d’autres activités que le sommeil dans votre lit (travailler, regarder la TV, lire, manger…), la literie de relaxation (électrique) permet un confort et un bien-être maximal. Les literies de relaxation s’intègrent désormais parfaitement dans la décoration de la chambre et permettent d’allier design et technologie.

De même, ne négligez pas la taille du lit. « La qualité du sommeil est meilleure si le lit est grand ! » Si vous dormez en couple, préférez les literies grande taille (160 ou 180 cm de large par 200 cm de long) qui garantissent davantage de liberté de mouvements. Il est également conseillé de procurer aux enfants un grand lit, ils y dormiront mieux et seront en forme le lendemain matin.

La période de la rentrée scolaire s’avère être la meilleure période pour sauter le pas. Les prix sont parfois attractifs et les enfants seront contents de ne pas récupérer le lit du grand frère ou de la grande sœur parti(e) faire ses études à l’université.

Pour finir, quelques conseils d’entretien : protégez votre matelas avec un protège-matelas qui respire, surtout pas un textile imperméable pour éviter de mauvaises odeurs, et n’oubliez pas de passer l’aspirateur sur votre matelas et votre sommier une fois par mois.

Anna Ashkova

Laisser un commentaire