La Fondation Aide à l’Eglise en Détresse vous invite à la 11e édition de la Nuit des Témoins

0

Aide à l’Eglise en Détresse (AED) est une fondation internationale de droit pontifical qui a toujours été extrêmement mobilisée pour venir en aide aux chrétiens d’Orient persécutés. Fondée en 1947 dans un esprit de réconciliation l’AED ne vit que de dons. Ses trois missions définies par son fondateur, le père Werenfied, sont : sensibiliser le grand public sur la situation des chrétiens et sur l’état de la liberté religieuse dans le monde, prier pour les chrétiens qui souffrent et soutenir financièrement des projets en lien avec l’église locale. L’AED finance plus de 5 000 projets par an dans 150 pays. Les aides de la fondation sont avant tout pastorales et répondent toujours aux demandes des évêques locaux (aide aux séminaristes à travers des bourses d’étude, construction d’églises, diffusion de bibles en langue locale, etc.). Mais la prière reste un soutien de poids. C’est pourquoi chaque année, l’AED organise la Nuit des Témoins. Cet événement a deux objectifs : prier pour les prêtres et les religieux tués pour leur foi et véhiculer le témoignage des différentes personnalités (évêques, prêtres, moines, laïques, etc.) qui vivent dans des pays où la liberté religieuse n’est pas respectée. Cette année, l’événement aura lieu du 23 au 29 mars. La Nuit des Témoins débutera à Strasbourg, le 23 mars, à 20h30, à la Cathédrale Notre-Dame. A Nice, elle aura lieu le 24 mars, à 20h00, à la Basilique Notre-Dame de l’Assomption présidée. A Coutances, ceux qui sont intéressés par cet événement seront accueillis à 20h00, à la Cathédrale Notre-Dame. A la Rochelle, c’est à la Cathédrale Saint-Louis, à 20h00, que la Nuit des Témoins aura lieu. Enfin, le 29 mars, après la messe de 18h15, la veillée débutera à 20h00 à la Cathédrale Notre-Dame de Paris. Elle sera présidée par Mgr Michel Aupetit. Cette année, Mgr Théodore Mascarenhas, secrétaire général de la conférence des évêques (évêque de Ranchi, Inde), Mgr Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa (évêque de Kinshasa, République démocratique du Congo) et la Sœur Mona Aldhem, religieuse des Sœurs de la Charité de Sainte Jeanne-Antide Thouret (de Khabab en Syrie) honoreront les martyrs de la foi ayant perdu la vie ces derniers mois par fidélité au Christ et reviendront sur la réalité de la situation des chrétiens dans leurs pays respectifs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.