Les animaux de compagnie ne jouent aucun rôle dans la propagation de la covid ! 

0

Temps de lecture estimé : 1 minute

Non ! « Les animaux domestiques et sauvages ne jouent pas, à ce jour, un rôle épidémiologique dans le maintien et la propagation du Sars-CoV-2 sur le plan national, voire mondial », a indiqué l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), dans un avis publié le 19 novembre 2020. Pour parvenir à ce résultat, l’Anses a analysé plusieurs données et études scientifiques disponibles à travers le monde, sur de multiples espèces d’animaux de compagnie. Une information confirmée par la Fondation 30 Millions d’amis qui a voulu tordre le cou aux fausses nouvelles sur ce sujet et dont les conséquences pourraient se révéler dramatiques pour les animaux. « De fausses rumeurs ou des informations incomplètes pourraient provoquer l’abandon et, à terme, l’euthanasie de nombreux animaux de compagnie », a déploré sur le site de la Fondation la présidente de 30 Millions d’amis, Reha Hutin. En revanche, selon l’Anses, les animaux de compagnie risquent la contamination. Pour les protéger, il faut donc respecter les précautions élémentaires et appliquer les gestes barrières. Si le maître est positif à la covid, pour éviter tout risque de contamination, il doit éviter les contacts avec son animal (sinon mains lavées), porter un masque en sa présence et se laver les mains plus fréquemment. En cas d’hospitalisation, les pet-sitters devront laver l’animal dès le début de la garde. Et pour plus de sureté, en promenade, mieux vaut empêcher quiconque de toucher son chien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.