15 services qui changent la vie des parents !

Pourquoi faire soi-même lorsqu’on manque de temps et qu’on peut déléguer ? Trouver « la perle rare » est la nouvelle promesse faite par les entreprises de services à la personne.

Quelques astuces pour lutter avec les gros mots

Malheureusement aujourd’hui, les gros mots font partie du langage courant de notre société. Nos enfants peuvent les entendre partout, à commencer par l’école. Ils se montrent d’ailleurs souvent grossiers pour faire comme les autres, pour être reconnus et acceptés par leurs pairs. Mais que faire lorsqu’ils nous lancent ces mots vilains à la figure ?

Éviter les «enfants-béquilles»

Non, l’enfant n’est pas un ami à qui l’on peut tout divulguer. Le considérer ainsi peut être plus néfaste à son développement qu’on ne le croit. Certains parents confient à leur petit les soucis de leur journée de travail ou la dispute avec tel ou tel proche. Certes, bien souvent le récit est édulcoré et adapté à l’âge de l’enfant…

Innover pour demain

L’économie sociale et solidaire évolue. Les associations innovent. Des ponts se créent entre bénévoles, entreprises et écosystèmes innovants pour répondre à des enjeux auxquels les pouvoirs publics restent parfois sans réponse.

L’enfant tyran à l’âge du primaire, les 6/12 ans

L’enfant tyran connaît toutes les ficelles du pouvoir, héritier de longue date qu’il est de « Sa Majesté le bébé ».

Bannissons les cocons !

« Non, tu n’iras pas chez ton ami samedi soir… Non, tu n’exploreras pas le grenier de la maison… Laisse-moi faire ce collage, tu ne vas pas y arriver et tu pourrais te faire mal (!) » Mais pourquoi au fait ? Pourquoi ces interdictions en prévention d’un éventuel danger ? Certes, imaginer son enfant tomber du toboggan ou être malmené dans la cour de l’école est tout sauf agréable, mais n’est-ce pas un passage obligé de construction d’individus en devenir ?

Éducation positive : punir sans punir

Un enfant qui n’en fait qu’à sa tête, un adolescent turbulent et insolent qui dépasse parfois les bornes. Face à un tel comportement, les punitions s’imposent. Mais sont-elles la meilleure solution ? Est-il possible de se faire obéir sans punir ?

Psychologie parler de ses émotions pour mieux les gérer

La gestion des émotions primaires est souvent un aspect sous-estimé de notre construction personnelle. Adulte, parce que nous avons peur d’être jugés ou simplement parce que les interactions sociales sont pour la plupart aseptisées, manifester ses sentiments est souvent considéré comme une faiblesse.

Aidez votre enfant à finir son assiette sans le forcer

Enfin, cuisinez avec votre enfant ! Selon une étude Nestlé, publiée dans le magazine Appetite en 2014, les enfants qui participent à la préparation de leur propre repas mangent plus de légumes que ceux qui ne sont pas impliqués dans la cuisine. L’étude a également révélé que le fait d’aider à préparer un repas permet à l’enfant d’apprécier davantage son plat. N’oubliez pas, cuisiner en famille ne permet pas uniquement à votre enfant de mieux manger, ça l’aide aussi à découvrir de nouvelles saveurs, créer des recettes et bien sûr passer du temps à vos côtés.

EN VENTE ACTUELLEMENT

Couverture numéro Parenthèse en cours

Trouvez votre kiosque

S'ABONNER

Hypersexualisation des petites filles

Les petites filles sont-elles en voie de disparition ? Maquillées et habillées comme des adultes, accros à la lingerie, exagérément soucieuses de leur apparence dès 8 ou 10 ans, les « lolitas » interrogent. Et inquiètent. Par Sarah CASTILLES

Des boîtes de nuit pour les 15-17 ans

Les adolescents souhaitent sortir de plus en plus jeunes, et leurs parents se retrouvent démunis face à ces demandes insistantes. Dès lors, quelle position adopter ? Les laisser faire ou au contraire tout verrouiller et n’autoriser aucune soirée sans adultes pour surveiller ? Une solution intermédiaire pourrait convenir aux deux parties : le safe clubbing. Enquête sur un phénomène en plein essor qui fait ses premiers pas en France.

La honte des parents, un sentiment normal ?

Pendant l’adolescence la honte vis-à-vis des parents est un sentiment fréquent, voire « normal ». Mais une exagération impose parfois une réaction…

VIE QUOTIDIENNE

Faites tester 2 sports en 1 à votre ado

Nouvelle discipline venue des États-Unis, le sup-yoga consiste à adopter des positions de yoga sur une planche au grand air, en lac, en rivière ou en mer. Une vraie invitation à la zen aptitude !

Lutter contre la sédentarisation avant tout

Ceux qui ont eu un grand prématuré ont par exemple appris à être obsédés par les bactéries ; mais les risques actuels sont ailleurs », précise Adeline Rioux, pédiatre à l’hôpital nord-ouest de Villefranche dans le Rhône. Selon elle, la suppression des bacs à sable est symptomatique : « Les saletés n’ont pas un impact sur les enfants au quotidien. Nous ne vivons plus à la ferme. Le monde dans lequel nos bambins évoluent est toujours plus aseptisé à ce niveau, protecteur grâce aux vaccins. Les petits bouts sont moins victimes de bactéries et ceux qui vivent dans une bulle ne développent pas leur immunité.

Comment bien choisir une activité extrascolaire pour vos enfants

Votre enfant est très sociable, adore se faire des amis et a l’esprit de l’équipe ? Inscrivez-le à un sport collectif comme le handball ou le rugby. Pour les petits aventuriers et amoureux de la nature, l’escalade sera un choix idéal, tandis que les amoureux des animaux trouveront leur bonheur avec l’équitation. In fine, si votre enfant est de nature curieuse, pourquoi ne pas tenter un club de science, d’informatique ou encore le scoutisme ?

Kidexpo en avant-première

Enfin, cette année, Kidexpo est partenaire de l’association Sur les bancs de l’école qui accompagne plusieurs centaines de familles confrontées à l’autisme. Celle-ci met en place des dispositifs permettant la scolarisation et l’accès à l’emploi des enfants touchés par cette maladie dans un but d’autonomie sociale et professionnelle. Lors de votre visite, vous pourrez soutenir l’association en ajoutant 1 euro au prix d’achat de votre billet sur www.kidexpo.com. Bonne visite !

Bébé aussi peut manger bio

Le principe même de l’agriculture biologique est de parvenir à une alimentation sans pesticides ou engrais chimique. Des contrôles assurent le respect de ce principe : toute la chaîne est contrôlée, du producteur au distributeur en passant le préparateur, par un organisme agréé par les pouvoirs publics.