La covid pèse sur la démographie française

0

L’Insee a livré le mardi 19 janvier les chiffres du recensement. Leçon à retenir : l’année 2020 et la crise sanitaire ont laissé des traces sur les grands indicateurs démographiques. Sans surprise, c’est du côté des décès qu’on retrouve une des évolutions notables : 54 000 personnes sont décédées en plus en 2020 par rapport à 2019. C’est le chiffre le plus élevé en temps de paix. Mécaniquement, les hommes ont perdu 6 mois d’espérance de vie qui a reculé à 79,2 ans. Les femmes ont, elles, perdu un peu moins de cinq mois, à 85,2 ans. Des baisses deux fois plus fortes qu’en 2015, année d’épidémie de grippe particulièrement virulente. Reste que la hausse de la mortalité concerne uniquement les plus de 65 ans, preuve que la covid est largement responsable de la dynamique. Par exemple, chez les moins de 25 ans, les décès ont chuté de 6 % en 2020 par rapport à 2019. Autre indication : les naissances ont à nouveau chuté dans l’hexagone (13 000 de moins). Un phénomène impossible à relier à la pandémie de covid. Pour l’instant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.