Netflix, plateforme américaine proposant des films et séries en flux continu sur internet, a débarqué en France mi-septembre. Les ados ne parlent que de cela et se réjouissent. Bonne ou mauvaise nouvelle pour les parents ?

netflix-nouvel-ami-des-parents

L’arrivée de Netflix sur le territoire ne s’est pas faite dans la discrétion, c’est le moins qu’on puisse dire. Un catalogue de contenu numérique jamais égalé, disponible légalement et en illimité à des tarifs défiant toute concurrence… Voilà de quoi réjouir les plus geeks des ados ainsi que leurs parents ! Le PDG de l’entreprise américaine a même annoncé la disparition de la télévision telle que nous la connaissons actuellement. En à peine sept ans, le service a conquis un tiers des foyers américains.

Enfin du légal abordable

Depuis quelques mois déjà, il est possible de visionner en France des séries en streaming dès le lendemain de leur diffusion outre-Atlantique, moyennant la somme de 2,99 € par épisode pour les utilisateurs d’Apple par exemple. Sachant qu’une saison complète compte en général vingt-quatre épisodes, l’addition peut être très salée. Pour beaucoup d’adeptes, pas d’autre choix que de s’armer de patience et attendre six mois que l’épisode soit diffusé en français sur la télévision nationale. Ou de se tourner vers des solutions illégales et souvent de moins bonne qualité. Si Hadopi a nettement fait baisser les téléchargements, il n’a pas entravé le taux de visionnage. En 2013, d’après l’Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (ALPA), 28,7 % des internautes ont consulté au moins une fois par mois un site de piratage de séries ou de films, un record depuis 2009.

Avec Netflix, vous prenez un abonnement mensuel qui vous donne droit à un visionnage en illimité, quelle que soit la quantité de contenu regardée. Et les tarifs sont très attractifs. Comptez 7,99 € par mois pour des vidéos en qualité standard sur un seul écran, 8,99 € en haute définition sur deux écrans simultanés et 11,99 € en haute définition pour quatre écrans simultanés. L’abonnement est sans engagement et peut être annulé à tout moment. Netflix est disponible sur un grand nombre de supports : PC, Mac, tablettes, smartphones, mais aussi des consoles telles que la PS3, la XBoX et la Wii, les supports habituels des ados. Des discussions sont d’ores et déjà engagées avec les fournisseurs internet et le service devrait être proposé dès novembre via certaines box. Les ados n’auront plus aucune raison de pirater et pas de risque pour les parents de recevoir un avertissement d’Hadopi ou d’être la cible de virus informatiques.

Aucun contenu -18 ans

Deux types de films et séries sont disponibles : ceux déjà diffusés dans l’Hexagone (au choix en version originale ou française) et ceux non encore passés à la télévision française. Pour ces derniers, la version originale sous-titrée sera l’option préférentielle, mais certaines vidéos pourront tout de même, au cas par cas, être doublées. La plupart des vidéos piratées bénéficient de sous-titres en français seulement… et à l’orthographe et la grammaire très approximatives ! Avec Netflix, vous pourrez proposer à vos enfants de visionner les épisodes de leurs séries préférées avec des sous-titres en anglais… voire directement sans sous-titre.

Les adultes, lors de leur inscription, ne renseignent que leur nom et leur sexe. Quant à celles des mineurs, leurs parents peuvent aussi mentionner leur âge. Selon la catégorie des utilisateurs (2-4 ans, 5-7 ans, 8-10 ans), toute une partie des films et séries jugés inappropriés sont exclus du catalogue auquel ils peuvent accéder. Les plus jeunes ont accès à une interface spécifique, différente des adolescents et des adultes. Enfin, il est important de rappeler que Netflix ne propose aucun film ou série interdits aux moins de 18 ans. Une bonne nouvelle de plus pour les parents !

Article réalisé par Mathilde Rambaud

Laisser un commentaire