Fondation Nicolas Hulot : la guerre perdue des pesticides

0

Temps de lecture estimé : 1 minute

L’ancien ministre de l’Écologie et sa fondation tirent la sonnette d’alarme et déplorent le déficit d’accompagnement des agriculteur·rices pour atteindre les objectifs de réduction des pesticides. Selon un rapport publié par la Fondation Nicolas Hulot, 23,2 milliards d’euros de financements publics sont perçus chaque année par les acteur·rices agricoles et alimentaires, dont une partie provient de la Politique agricole commune de l’Union européenne. Sur ce total, seuls 11 % auraient pour intention de répondre à l’objectif de réduction des pesticides et seul 1 % y contribuerait de manière avérée. Les financements privés, évalués à 19,5 milliards d’euros annuel, sont eux, selon le rapport, davantage mobilisés par les exploitations agricoles les plus utilisatrices de pesticides. Il y a tout juste un an, en février 2020, la Cour des comptes épinglait déjà la politique de réduction des pesticides, « très en deçà des objectifs » malgré un budget considérable…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.