Temps de lecture estimé : 3 minutes

Il s’écoute, sans écran, partout, à toute heure, pour tous les goûts et les jeunes auditeurs adorent ça !

 

Le podcast, que la commission de terminologie du ministère de la Culture voudrait dénommer, sans réel succès « audio » (un audio), pas davantage baladodiffusion ou diffusion par baladeur, c’est le nouveau canal en vogue. Disponibles sur toutes les plates-formes en un seul clic, ces formats audios longs se passent d’écran et s’écoutent à tout moment, sans se plier aux horaires des programmes imposés de la radio. Du développement personnel aux récits d’aventures, des documentaires aux chroniques scientifiques, il en existe pour tous les goûts et pour tous les âges ! Le podcast a le vent en poupe ! Et ce nouveau canal éducatif est l’alternative parfaite pour les parents débordés.

Le podcast s’écoute, ce sont un ou des voix qui font travailler l’imaginaire. C’est une histoire racontée. Qu’un môme auquel les écrans ne sont pas conseillés avant 3 ans est à même d’écouter, attentif, alors que vous passez un coup de téléphone ou sortez un plat du four. « Je suis souvent étonnée de réaliser à quel point l’écoute d’un épisode apaise mes enfants », commente Heverline Denis, fondatrice du podcast La petite voix, une série de contenus voués au développement personnel et à la maternité. Mais les atouts de l’« audio » ne s’arrêtent pas là. Le canal se révèle résolument éducatif. Écouter des épisodes encourage le dialogue chez l’enfant. Une fois l’histoire achevée, ils en parlent, avec vous, entre eux et elles. Le podcast constitue une porte d’entrée sur le monde : l’enfant s’interroge sur des événements passés ou des sensations vécues. « Depuis qu’ils écoutent des podcasts, mes enfants posent des questions sur l’histoire et la guerre de 39-45 ans », témoigne Heverline. L’écoute est un moyen de se reconnecter à la société dans laquelle on vit, de les éveiller. L’audio est un modèle adapté au monde créatif de l’enfance.

 

Plébiscité en France

Le podcast peut-il remplacer la lecture ? Pas sûr ! Néanmoins, il est un excellent dérivatif. La lecture est une discipline exigeante. Elle impose aux enfants de savoir lire très correctement ou de bénéficier de la lecture d’un tiers, s’ils souhaitent se plonger dans une histoire. Le modèle de l’audio offre aux plus petits l’occasion d’écouter un récit de bout en bout, avant même d’apprendre à lire. Format très accessible, il va créer un nouveau rituel, à la maison ou dans les transports. Une habitude qui constitue un cadre rassurant pour les enfants. « Ce qui est amusant, c’est qu’ils sont capables d’écouter dix fois le même podcast et ils ne s’en lassent pas ! »

En quelques années, ce nouveau média a su s’imposer comme un incontournable en matière d’éducation. Mais cette solution éducative est-elle pérenne ? Pour notre podcasteuse c’est un grand oui, « toutes les études le prouvent ! » Une étude du CSA/Havas Paris et Podinstal réalisée en 2021 observe que l’écoute des podcasts a augmenté de 10 points entre 2019 et 2021. Ce qui représente un gain de 11 points chez les cadres, 6 chez les moins de 35 ans, 5 dans les foyers avec enfants. Plus de 80 % des auditeur·rices hebdomadaires déclarent que le podcast fait partie de leur quotidien. Les contenus jeunesse battent des records : 10 points en un an. C’est indéniable, ce modèle éducatif possède désormais une place de choix dans le cœur des Français·es. Un score qui n’est pas réellement surprenant. La baladodiffusion s’inscrit dans le prolongement de ce qui a toujours été réalisé avec les enfants : leur raconter des histoires.

 

Podcasts jeunesse : incontournables

Le contenu de ces enregistrements se veut par essence infini. Art, histoire, école, le champ des thématiques abordées explose. Au rang des « classiques » à succès à écouter en famille, s’impose les Petits curieux du studio bien nommé Les choses à savoir. Une émission aux épisodes en format court, d’une minute environ. Chaque épisode répond aux fameux « pourquoi ? » de nos enfants. Si vos progénitures se demandent « qui a inventé les tongs ? » ou « pourquoi les croissants sont en forme de lune ? », ils auront toutes les réponses voulues. Autre best,

Raconte-moi une bêtise. Le podcast « drôle et pas sage » des studios Slate offre aux adultes la possibilité de raconter leur plus belle bêtise d’enfance. Chaleureux et amusant, à écouter en famille. Les Odyssées de France Inter se consacrent aux grandes figures historiques, racontées par Laura Grandbesançon. Sous forme de contes, les portraits de personnages qui ont fait l’histoire. Une recommandation de Heverline Denis

 

Réalisez vos podcasts

C’est prouvé, le podcast est une forme d’écriture et de communication pertinente sur le plan pédagogique, riche de ses sujets, transdisciplinaires et disciplinaires. Or produire un podcast en famille, c’est peu coûteux et techniquement accessible. Il suffit d’inventer un scénario et de se munir d’un téléphone ! Pendant le confinement, Heverline Denis s’est laissé tenter par l’exercice. Une expérience intéressante pour la petite famille. « Mes enfants me parlaient de leur quotidien, de leurs amis… C’est un souvenir génial, j’en ai beaucoup appris sur eux ! » Ce support numérique possède de nombreux avantages. Il en reste une trace qu’il est très facile de transférer par mail à ses proches, grands-parents, oncles et tantes…

Plongez dans ces contenus intelligents, originaux sur des plates-formes gratuites et accessibles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.