Comment être admis dans une université à l’étranger ?

0

Suivre des études dans une université à l’étranger après le bac est fortement recommandé, une vraie plus-value qui s’ajoute à votre parcours scolaire. Mais ce n’est pas toujours simple de savoir vers qui s’adresser.

Quelle que soit l’université, la plupart demandent quasi-systématiquement les mêmes documents pour vos inscriptions. C’est pourquoi il existe des organismes spécialisés pour orienter, conseiller et accompagner les étudiants post-bac à trouver leur bonheur. Quels sont les critères de sélection ? Les démarches à suivre ? Des chargés de programmes internationaux vous donnent leurs conseils.

Les conditions d’accès

Chaque université détermine ses propres critères de sélection, il est donc important de bien se renseigner au préalable pour répondre aux conditions exigées. L’organisme Study Lingua International explique : « Nous aidons les jeunes qui préparent le bac et qui souhaitent partir en Angleterre à suivre des études supérieures. C’est un accompagnement des jeunes et desparents qui ne connaissent pas du tout le système en Angleterre. » Dans un premier temps, l’étudiant établit une sélection des universités qui l’intéressent, puis en fonction des exigences de l’université il fournit les pièces justificatives nécessaires à son admission. Pour prétendre à un cursus universitaire à l’étranger il faut obtenir au moins 15 de moyenne en anglais ou autre pour avoir l’assurance de partir dans le pays visé. Les destinations sont multiples : Canada, Angleterre, Nouvelle- Zélande, Etats-Unis, etc. Néanmoins, Study Lingua International conseille aux étudiants de prévoir un plan B en France, au cas où l’université étrangère refuserait l’admission.

Evaluation du niveau

Le score au test de langue va très fortement orienter la destination c’est pourquoi l’étudiant est soumis à une évaluation du niveau de langue. Attention, plus l’université est prestigieuse plus le test est élevé ! « On va regarder le niveau d’anglais, la moyenne, savoir si l’étudiant adéjà passé un examen. Si le niveau est insuffisant, nous proposons à l’élève une remise à niveau » explique l’organisme Study Lingua International.  Le groupe Activa Langues propose également des programmes depréparation à l’entrée dans l’université, c’est une année préparatoire à la poursuite d’études à l’étranger. Une année au cours de laquelle ils se mettent à niveau en langue et oùils apprennent à travailler « car il y a un gap énorme entre le lycée et l’université » expliquent-ils. Lors de cette année préparatoire les étudiants vont acquérir des connaissances et des méthodes de travail afin de s’adapter au niveau demandé. Lors de cette mise à niveau les étudiants préparentleur anglais et acquièrent des méthodes de travail.Votreobjectif pour valoriser voscompétences : être titulairedu TOEFL, du TOEIC, ou encore du IELTS.

Motivé !

Remporter l’université de ses rêves est à la portée de tous mais encore faut-il pouvoir prouver sa détermination ! Ces organismes offrent un vrai suivi, et vous aident, vous conseillent pour travailler, enrichir et personnaliser votre lettre de motivation et CV, qui doivent être rédigés dans la langue du pays visé.Crucial, votre personnalité !Afin de vous distinguer des autres candidats, pensez à vous démarquer, à mettre en avant vos qualités !

Ces documents doivent impérativement être soignés, ce qui permettra de soutenir au mieux votre candidature. L’étudiant doit également trouver un professeur titulaire qui enverra une lettre de recommandation à l’université. Elle doit être rédigée par des professeurs qui vous connaissent bien, qui ont été témoin de votre évolution scolaire, et qui sont prêt à soutenir votre candidature. Elle doit être écrite dans la langue du pays, ce qui peut parfois poser quelques problèmes aux enseignants et professeurs français qui sont rarement bilingues. Dans ces conditions, le professeur d’anglais est le mieux désigné, et peut tout à fait aider un autre professeur à écrire la lettre de motivation. Nous vous souhaitons bonne chance et surtout retenez une chose : le temps et la motivation sont donc les deux éléments-clés pour monter un dossier réussi !

Anna Ashkova

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.