Le samedi 19 mars 2016, l’Office national a l’honneur de vous inviter au Salon des séjours linguistiques et des voyages scolaires. Pour la cinquième année consécutive, le salon se déroulera au lycée Henri IV à Paris et accueillera entre 1 500 et 2 000 visiteurs désirant découvrir les formules de séjours linguistiques et éducatifs de façon vivante, conviviale et gratuite. Cette année encore, vous pourrez assister aux diverses conférences : choisir le bon séjour linguistique, jobs et stages en entreprise à l’étranger, les tests de langue : un plus pour le CV, les enseignants : les clefs pour un voyage scolaire éducatif réussi, scolarité à l’étranger : 1 à 3 mois, Erasmus plus – par la Commission Européenne, études en Amérique du Nord : semestre ou année universitaire, séjour au pair. Toute l’année, les organismes membres de l’Office ont étudié les questions qui leur sont régulièrement posées par les parents. Les thématiques de conférences ne sont donc que des réponses globales et approfondies à toutes les inquiétudes que peuvent avoir les familles. Chaque conférence dure 45 minutes, riches en information. À vous de choisir ce dont vous avez besoin. Pour plus d’informations, connectez-vous sur www.salon-office.com.

Le marché de la langue bat son plein

Le marché des séjours linguistiques reste indéniablement celui qui tient encore debout par ce temps de crise. « Aujourd’hui, tout le monde a plus que conscience de l’importance de la connaissance des langues étrangères et notamment de l’anglais », explique Guillaume Dufresne, vice-président de l’Office. En effet, nous voyons que le niveau de l’anglais reste insuffisant au Baccalauréat. Un complément est donc nécessaire. « La demande en séjours linguistiques ou voyages éducatifs reste donc toujours aussi forte », ajoute Guillaume Dufresne. Oui, mais un petit problème se pose : le budget ! « Nous constatons pas mal de choses à ce sujet, notamment chez les jeunes de 18-20 ans qui n’ont pas beaucoup de revenus. Ils essayent de choisir des formules avec des jobs d’été ou des stages en entreprise. Ainsi, ils acquièrent de l’expérience professionnelle et linguistique et puis, arrivent à financer leurs séjours », argumente Guillaume Dufresne. Ces séjours sont pour la plupart longs et permettent une meilleure progression linguistique aux jeunes. Ainsi, ces séjours dits libres attirent plus le public et pas que pour le côté financier mais surtout pour le côté ludique. « Depuis des années, nous constatons qu’en France, l’enseignement des langues étrangères est beaucoup basé sur l’écrit alors qu’une langue, c’est avant tout de l’oral », raconte Guillaume Dufresne. Le séjour linguistique permet de créer un déclic pour parler la langue. « Par rapport aux jeunes Européens, les jeunes Français ont du mal à se lancer dans une discussion en anglais », souligne Guillaume Dufresne. Pour les aider à se décoincer les séjours linguistiques offrent une large palette de choix pour tout âge mêlant diverses activités (sport, activités artistiques, excursions, etc.) avec un apprentissage et pratique de la langue. « C’est pourquoi, les formules académiques marchent un peu moins, elles ne transmettent pas le vrai intérêt d’un séjour linguistique : parler une langue ! Je ne dis pas qu’il faut oublier les règles et la grammaire, mais il vaut mieux le faire à travers des jeux. Les enfants ne partent pas en séjour pour se retrouver dans un établissement scolaire », tranche Guillaume Dufresne. Et qu’en est-il des tendances et des nouveautés ? Le public cherche toujours sa perle rare et surtout neuve ! « A chaque âge il y a des tendances spécifiques. Plus l’enfant est jeune, plus il est nécessaire de créer un environnement ludique pour lui donner l’envie d’apprendre », dit Guillaume Dufresne. Ainsi, les agences développent de plus en plus de formules à thème ou encore les colonies de vacances (qui marchent plutôt bien chaque année). « Plus, l’enfant grandit, plus il a envie de faire des activités sportives ou artistiques de manière plus sérieuse. Les mélanger à un apprentissage de langue est encore mieux », souligne Guillaume Dufresne.

Pour cette nouvelle édition, les organisateurs souhaitent attirer l’attention de tous les présents sur le fait que « nous vivons dans une époque de plus en plus tournée vers l’international et la mondialisation, dans laquelle nos jeunes se doivent de réussir ». L’enseignement des langues étrangères reste et restera une priorité pour tout le monde.

Les destinations à ne pas manquer

Cette année, trois destinations sont mises à l’honneur : Royaume-Uni, Allemagne, Malte. Pour vous, nous avons fait une petite enquête et avons déniché les meilleures formules de séjours linguistiques.

So British

Souvent, nous pensons que les séjours linguistiques en Grande Bretagne n’ont pas toute la qualité que nous attendons. Et puis finalement, nous nous rendons compte que le Royaume-Uni propose une multitude de programmes qui ne sont pas tous aussi mauvais. Ce faux sentiment est probablement dû au fait que l’Angleterre reste pour nous un grand classique qui nous a un peu « pourri gâté » alors qu’il nous a montré seulement la moitié de ses trésors. Si vous souhaitez les découvrir, rendez-vous avec Kaplan qui vous propose de nombreuses formules de séjours linguistiques dont à « Torquay ». L’école d’anglais de Kaplan est dans une villa avec une vue sur la mer. Les adolescents âgés de 14 à 17 ans pourront découvrir cette ville connue pour son atmosphère amicale et accueillante, ses plages de sable fin, ses falaises époustouflantes et sa magnifique marina. L’école dispose d’un grand jardin et d’une terrasse pour profiter au maximum du soleil d’été, et le programme de logement chez l’habitant signifie que les étudiants peuvent rester avec une famille locale et se plonger dans la langue et la culture locales. Hormis les 15 heures de cours d’anglais par semaine, les jeunes pourront profiter des excursions à Plymouth, Exeter, et Cockington Village, explorer les énormes grottes côtières, participer à des sports nautiques comme le kayak et profiter de l’atmosphère détendue de la « Riviera anglaise ». Les dates de séjours sont disponibles sur le site de l’organisme. Silc vous offre un séjour un peu plus sportif : « English Camp ». L’anglais et le sport pour des vacances fun entre collégiens. Un séjour attractif qui mêle des cours d’anglais avec un professeur anglais, et des activités sportives et ludiques : descente en rappel, construction de radeau, tir à l’arc… Votre ado sera conquis par ces vacances qui se déroulent en bord de mer, sur l’île de Wight en Angleterre ! Les prochaines sessions ont lieu en avril !

Ich bin ein Berliner (Je suis un Berlinois)

L’Allemagne reste un choix intéressant car le pays marche bien et surtout parce que les jeunes Français y ont la cote ! Vous avez envie de découvrir l’Allemagne et en même temps améliorer la langue, mais le budget ne vous le permet pas ? Pas de panique ! Soyez libre et partez entre 4 et 12 semaines avec l’opportunité d’effectuer un stage dans une entreprise locale. C’est de loin le meilleur moyen d’acquérir de l’expérience tout en découvrant un secteur qui vous attire. En plus de valoriser votre CV, vous pourrez parcourir l’Allemagne du Nord et ses villes pleines de charme : Brême, Hambourg, Hanovre… Ou la mer du Nord toute proche. La formule est disponible sur le site de WEP !

Le soleil et la bonne ambiance !

Malte reste certainement un endroit à visiter au moins une fois, si vous souhaitez mélanger anglais et vacances de rêve (soleil, île, plages…). De plus, les écoles partenaires membres de l’Office ont beaucoup progressé en qualité d’enseignement. CEI (Centre d’échanges internationaux) séjours linguistiques vous propose de combiner cours d’anglais et multi-activités chez l’habitant. D’un côté votre enfant aura droit à 15 heures de cours d’anglais par semaine, dispensés par des professeurs qualifiés. Les classes de 10 à 15 étudiants facilitent la prise de parole et les cours ont pour objectif de développer le vocabulaire et d’améliorer l’aisance à l’oral ! Les après-midi sont consacrés à des activités avec l’équipe d’animation pour profiter du cadre paradisiaque de l’île : sports de plein air, accès au beach club, banana ride, beach-volley sur les plages de sable fin… Et pour finir, un peu de culture à travers des excursions des villages typiques comme Marsaxlokk, Blue Grotto et ses eaux turquoise et bien sûr la détente sur les plages des baies maltaises : Paradise Bay… BEC France vous offrira un séjour à peu près identique mais cette fois à Saint Paul’s Bay et avec la possibilité d’être hébergé dans une résidence étudiante (chambre individuelle, salle de bains partagée) ou encore en appartement partagé !

A vous de jouer le 19 mars, les représentants de tous les organismes membre de l’Office se feront une joie de vous conseiller les meilleures destinations et formules !

Article réalisé par Anna Ashkova

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.