Luana Belmondo « Dans une cuisine, les personnes se livrent davantage que chez leur psy »

0

Depuis le 12 juin, Luana Belmondo est de retour à l’écran sur la nouvelle chaîne du groupe Altice, My Cuisine. Elle présente Luana Cuisine, une quotidienne matinale diffusée à 11 heures. C’est depuis sa propre cuisine qu’elle nous livre les secrets de sa bonne humeur.

Vous revoici à l’écran avec une nouvelle émission. En quoi consiste-t-elle ?

Au cours de cette quotidienne que j’anime, Luana Cuisine, je reprends ce que je sais faire, c’est-à-dire proposer une cuisine simple, conviviale, familiale. L’émission se passe dans ma cuisine…

Pourquoi avoir choisi d’enregistrer vos émissions depuis votre propre cuisine ?

Je souhaite donner ce que je suis, ce que je sais faire et je me sens bien dans ma cuisine. Je reçois donc mes invités chez moi, ce qui donne lieu à des échanges improbables. Je reçois toutes sortes d’invités et d’amis qui viennent discuter avec moi. Dans une cuisine, autour de la confection d’un plat, les liens de complicité se créent entre les personnes. Les gens se livrent davantage que chez leur psy…

Il y a quelques mois, vous avez publié un livre « Mes recettes bonne humeur ». Peut-on vraiment transmettre sa bonne humeur à travers un plat ?

Oui ! Pour ma part je suis naturellement de bonne humeur. Je transcris ce trait de mon caractère dans mes plats qui sont généreux et colorés. Je pense qu’une personne qui aime manger est une personne qui va bien.

Comment préparez-vous vos émissions ?

Pour chaque épisode, je sélectionne un produit et je propose plusieurs recettes pour le cuisiner. Le défi consiste à renouveler les idées, à proposer sans cesse de nouvelles créations. Je pars d’un produit, comme le citron. Rien qu’en l’évoquant, j’ai quatre idées de recettes ! Je serai bien incapable d’expliquer ma passion pour les produits. Je vois tout de suite comment les travailler.

En quoi votre émission est différente de toutes celles proposées par les autres chaînes ?

Mon objectif est de proposer des recettes accessibles, simples. Je ne fais pas de la cuisine gastronomique ou des plats de chefs étoilés.

Pour capter l’attention d’un public sur une matinale, il faut un sacré stock d’idées ! Vous n’êtes jamais à court d’inspiration ?

J’ai énormément d’idées… J’aime tellement ce que je fais que je ne suis jamais à court d’inspiration. Je précise que les idées que je donne dans mes émissions sont différentes de celles de mes livres, tout comme elles sont différentes de celles que je donne sur Sud Radio.

En quoi consiste votre touche perso dans vos plats ?

Ma touche personnelle, c’est mon côté italien : une pointe de sel ou d’huile d’olive… La cuisine méditerranéenne est bonne et saine. Elle est très appréciée dans le monde entier.

Après tant d’années en France, êtes-vous devenue plus française qu’Italienne ?

Cela fait 27 ans que je vis en France. Aujourd’hui, j’ai passé plus de temps en France qu’en Italie ! Mais je mets toujours de l’aïoli dans les pâtes.

On se souvient que la chaîne Cuisine TV avait dû s’arrêter faute de téléspectateurs. En quoi pensez-vous que My Cuisine saura capter son public ?

L’équipe de My Cuisine est très engagée. Celle de Cuisine TV l’était aussi… Après la fin de la chaîne, les gens m’arrêtaient dans la rue pour me demander « Pourquoi avez-vous arrêté ? ». En France, il ne faut pas oublier que nous sommes dans le berceau de la gastronomie. On trouve un très grand nombre de producteurs. Notre nouvelle chaîne a toutes ses chances. La programmation est novatrice, le public ciblé plus jeune. Nous abordons des questions liées à la vie quotidienne des téléspectateurs.

Bio express

Née en 1971, Luana Belmondo, née Tenca, est une animatrice d’émissions culinaires. Etudiante en droit à Rome, sa ville natale, Luana décide de se rendre à Paris dans le but de tenter sa chance dans le mannequinat.

En 1989, elle rencontre Paul Belmondo, un coureur automobile et fils du célèbre acteur Jean-Paul Belmondo, par l’intermédiaire de sa colocataire. Elle va alors entamer une relation avec ce dernier. Le couple va se marier en 1990, exactement six mois après leur rencontre et de cette union naissent trois garçons : Alessandro né en 1991, Victor né en 1993 et Giacomo né en 1998.

C’est alors que Luana décide d’abandonner tout projet professionnel afin de se consacrer entièrement à sa famille. Après plusieurs années dédiées à l’éducation de ses enfants, Luana Belmondo décide de faire de sa passion, la cuisine, son métier. En 2010, une dirigeante de Canal+ lui propose d’animer sa propre émission, Bienvenue chez Luana, sur la chaîne du groupe Cuisine TV. En 2011, elle teste ses talents pour C à vous, émission alors présentée par Alessandra Sublet. Par la suite, elle va éditer ses propres recettes italiennes dans un recueil « A table avec Luana ». Son fils ainé Alessandro est devenu un cuisinier. Ce dernier a d’abord passé deux ans à la Sorbonne en économie et gestion, pour faire plaisir à son père, mais il y était malheureux. Sa vie était ailleurs. Il a donc fait une école hôtelière à Paris, puis un stage à Londres, accueilli par Hélène Darroze dans les cuisines de son hôtel-restaurant The Connaught. À 25 ans, il s’apprête à partir pour Antigua, où il va faire ses premières armes.

Le livre de recettes de Luana est en collaboration avec son fils pour montrer les différences entre les générations.

Propos recueillis par Marie Bernard

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.