La transmission des savoirs n’est pas démodée

0

Les parents doutent de l’efficacité de l’école à accomplir sa mission d’instruction, on peut donc légitimement s’interroger sur son rôle. Quant aux enfants, puisque tout le savoir est accessible en ligne, comment les convaincre de l’intérêt de l’école ?

Des pédagogies adaptées

La connaissance des particularités et différences du processus d’apprentissage selon les enfants est chaque fois plus poussée. Les méthodes novatrices pullulent. Certains établissements pilote les adoptent à titre de test tandis que d’autres misent sur les techniques traditionnelles d’apprentissage. Celles qui ont fait leurs preuves au fil du temps. Une chose est sûre : le collège unique, c’est terminé. La croissance exponentielle des établissements privés hors contrat l’atteste. Ce que veulent les parents, c’est une prise en compte des particularités de leur enfant, mais aussi un projet éducatif qui correspond à leurs attentes.

Prendre en compte les changements de comportement

Les nouvelles générations commençant actuellement leur parcours scolaire ont des capacités cognitives différentes de celles de leurs parents. « Ils ne sont plus capables de concentration. Ils passent d’une chose à l’autre sans cesse », constate Joëlle, institutrice dans une école primaire parisienne. Selon les spécialistes, ce constat est en réalité le révélateur d’une nouvelle compétence, appelée métaconnaissances. Ce terme complexe exprime en réalité la connaissance sur la connaissance. L’enfant a en effet une connaissance sur ses propres connaissances et exerce un contrôle sur son système cognitif. « Certaines métaconnaissances sont relatives à la représentation qu’élabore la personne de sa propre façon d’apprendre », expliquent en ce sens Maryvonne Merri et Michaël Pichat dans leur ouvrage « Psychologie de l’éducation ». Cela peut concerner « les connaissances sur son propre rythme d’apprentissage, c’est-à-dire sur la quantité d’informations qu’elle peut s’approprier » ou bien « les connaissances sur son propre style d’apprentissage, sur sa façon d’acquérir de nouveaux savoirs et savoir-faire. »

Importance de l’accès à une culture universelle

L’école actuelle peine à transmettre les savoirs… Mais on pourrait s’interroger sur la pertinence d’un tel objectif : quel intérêt de mémoriser l’information à laquelle on accède sans peine à tout moment. « Les apprentissages scolaires ne relèvent pas d’une simple inculcation des savoirs », remarque Nicole, directrice d’un établissement de l’Essonne. « Dans un contexte de regain des idéologies, il est plus que jamais nécessaire d’apprendre aux enfants à penser. Mais cela ne peut se faire que sur la base d’une culture commune. Alors qu’il est encore en pleine construction l’enfant est encore vulnérable.

Marie Bernard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.