Poser les jalons de l’autoréalisation

0

Pas facile de renoncer aux rêves que l’on a formulé pour son enfant depuis ses plus jeunes Envoyer des fichiersannées. Au fil du temps, il en vient à exprimer ses propres projets, ses goûts, ses aptitudes… à cent lieues de ce que ses parents imaginaient pour lui ! Accompagner votre ado vers cette autoréalisation est un enjeu important.

Pour s’autoréaliser, votre enfant a besoin de connaître ses aptitudes. Ses points forts, ses points faibles, ses capacités propres. Et cela n’est possible que s’il est en situation de les découvrir, d’où l’importance des activités extrascolaires au sens le plus large du terme. Le sport est un domaine privilégié. Certes une faible proportion seulement intègrera le prestigieux Insep. Mais la mise en valeur des capacités sportives dépasse largement le cadre de sa pratique. L’esprit d’équipe ou le dépassement de soi sont des valeurs acquises pour la vie qui donnent à votre enfant des capacités spécifiques pour le travail dans l’entreprise par exemple. Autre exemple : la pratique d’un instrument de musique. Là encore, il est rare que les enfants pratiquant un instrument en fassent leur métier. Mais la pratique d’une telle activité permet de développer bien des talents : la rigueur qu’enseigne la pratique du solfège, l’expression des sentiments que permet l’interprétation d’un morceau… Mais au-delà des pratiques enseignées, c’est tout l’univers dans lequel évolue votre ado qui contribue à lui faire découvrir ses goûts et capacités : les activités de « Do it yourself », la lecture, les émissions de télévision, les réseaux sociaux, les sujets de conversation avec ses amis…

Le rôle des parents

Le rôle des parents ? Proposer. Faire découvrir. Faciliter. Accompagner. Et puis, savoir déceler les talents de son enfant. Attention, il existe parfois une grande différence entre ce qu’il aime et ce en quoi il excelle. Une situation délicate dans laquelle il est important de lui donner l’occasion de passer du temps dans une activité qu’il aime, sans toutefois l’entretenir dans l’illusion. D’un autre côté, lui faire prendre conscience de ses capacités dans un domaine qu’il n’affectionne pas peut aussi être une bonne chose : la passion pour cette activité naîtra peut-être d’une démarche volontaire et rationnelle et non d’un coup de foudre, mais qu’importe après tout !

Petit guide pour aider votre enfant à détecter ses talents

  • Listez avec lui toutes les occasions durant lesquelles il a connu des réussites, où il a eu l’impression « d’exploser de joie ».
  • À quel moment est-il conscient de faire les choses plus vite et mieux que ses camarades ?
  • Demandez lui d’écrire ce qu’il aime. Ce qui le rend heureux. Quelles sont les situations dans lesquelles il perd complètement la notion du temps ? Quels sont les sujets qui lui font retrouver la bonne humeur sans effort ?
  • Faites une enquête autour de vous en posant aux personnes qui connaissent bien votre enfant quelques questions simples : quels talents lui attribuez-vous ? Dans quel métier le verriez-vous exceller ?

Marie Bernard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.