Pour rattraper le programme scolaire, un soutien d’après-crise

0
La crise sanitaire a stoppé le bel élan de vos lycéen.nes ? Quelques conseils pour les aider à rattraper le programme scolaire avant la rentrée 2020 !

Pour beaucoup d’élèves, la crise sanitaire a constitué la plus grande rupture dans leur trajectoire scolaire. Certain.es ont eu du mal à étudier à domicile pendant le confinement, pour des raisons diverses : pas d’adultes disponibles pour les aider, pas d’espace ou de matériel pour travailler, pas assez de calme pour se concentrer, un brin de paresse, etc. Ils. elles sont désormais nombreux.ses à avoir besoin d’une remise à niveau pour bien commencer la nouvelle année scolaire en septembre. Heureusement, avec leurs parents, ils.elles vont compter sur le savoir-faire des organismes de séjours linguistiques, les éditeurs jeunesse et bien sûr sur l’Éducation nationale pour les accompagner.

Des stages de prérentrée aux cours gratuits

Les entreprises de soutien scolaire proposent de nombreuses formules attractives. D’ores et déjà, les offres de stages de prérentrée enregistrent une hausse de fréquentation inhabituelle, entend-on sur France Info. « Acadomia, Complétude et Réussite observent notamment une augmentation des demandes de plus de 15 % pour les stages de préparation de la rentrée, prévus en août. »

• Supadom (spécialisé dans les matières scientifiques et économiques) propose des cours à distance via l’interface de visioconférence. Ils se pratiquent à trois personnes au maximum. Les écrans partagés, un tableau blanc interactif, un tchat pour échanger par écrit et un porte-documents d’échange de fichiers (exercices, cours…), voilà la révolution du soutien scolaire ! Toutes les séances sont enregistrées afin que l’élève les revoie à tout moment.

• Maxicours (la société accompagne depuis 20 ans les élèves du CP au bac), a décidé d’offrir des cours et des exercices jusqu’au mois de septembre. Les jeunes bénéficient d’un soutien scolaire en ligne complet dans toutes les matières. L’organisme couvre plus de 35 matières et propose plus de 4 000 vidéos de cours, 20 000 fiches, 100 000 exercices interactifs, tous conformes aux programmes officiels. L’élève a également accès au programme entier de son année tout comme à celui de l’année à venir.

Les cahiers de vacances pour booster les enfants

Entre les après-midi à la plage et les soirées barbecue, il faudra bien que les enfants étudient quelques heures ! Et rien de mieux que les traditionnels cahiers de vacances pour les concentrer sur des révisions utiles. Les éditeurs affichent même des records de ventes. Chez Nathan Jeunesse, on enregistre un gain de 60 % de ventes en mai-juin par rapport à la même période en 2019. Hachette éducation observe une progression de 40 % des ventes sur ces produits en mai-juin par rapport à la même période l’an dernier. Et même une hausse de 50 % des ventes sur la collection phare Passeport, rapporte 20 Minutes.

Pour les élèves du primaire, mieux vaut privilégier les cahiers tout en un et pour les collégien.nes ceux les livrets français et maths. Bon nombre d’éditeurs proposent des versions numériques attrayantes.

Des « vacances apprenantes »

L’Éducation nationale entend aussi amortir le fossé éducatif qui s’est creusé durant plusieurs mois. Cet été, se lance l’opération Vacances apprenantes pour aider plus d’un million d’enfants à rattraper le retard pris pendant le confinement. De nombreuses écoles resteront ouvertes où les enseignant.es feront classe en petits groupes, chaque matin. L’après-midi, ces « écoles ouvertes » organiseront des activités sportives et culturelles tout comme des ateliers pour découvrir la nature et le patrimoine local. Certaines écoles prévoient même des séjours à la campagne ou à la mer !

L’État allouera des aides financières aux familles qui en ont besoin pour que de nombreux enfants et ados partent en « colos apprenantes ». Au programme : des apprentissages scolaires, mais aussi des jeux, du sport, des promenades, etc.

In fine, la même EN proposera aussi un « soutien scolaire corona » (sic) à plus de 57 000 élèves de l’école primaire. Ces cours particuliers de rattrapage devraient se dérouler du 31 août au 11 septembre. De plus, les retards accumulés pendant la fermeture des écoles seront comblés au cours du premier trimestre de l’année scolaire 2020-2021.

Anna Guiborat

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.