Bébé aussi peut manger bio

0
Depuis quelques années, le bio s’est installé dans les assiettes des adultes. Et pourquoi pas dans celles des plus petits ? Il n’y a rien de tel pour un corps que de grandir en mangeant des aliments sains, et cela donnera de bons réflexes à l’enfant quand il grandira.

Avant de se concentrer sur les enfants, rappelons que tout l’intérêt des produits biologiques réside en l’absence de pesticides et de toutes les substances toxiques présentes dans les aliments vendus en supermarchés. Or, même si la fabrication des produits pour bébés et enfants est surveillée et contrôlée, ces produits sont eux aussi porteurs de substances nocives. Il n’en faut pas plus pour se décider à franchir le pas du bio avec les enfants.

Un problème de jeunesse

Jusqu’à trois ans, le corps d’un enfant est en fort développement. Le cerveau et les systèmes immunitaire et digestif ne sont pas entièrement construits, laissant passer les substances chimiques sans pouvoir se défendre contre elles. C’est en partie pour cette raison que les plus petits, s’ils sont en contact avec des pesticides ou tout autre type de produits dangereux pour la santé, peuvent a posteriori plus facilement développer un cancer, avoir des troubles neurocomportementaux ou encore du système nerveux. Si les enfants en bas âge sont si susceptibles d’être touchés par les effets des substances chimiques, c’est aussi parce qu’ils mangent environ « deux à trois fois plus de nourriture par kilo de corps que les adultes », explique le Dr Denis Laitron.

Les avantages du bio

Le principe même de l’agriculture biologique est de parvenir à une alimentation sans pesticides ou engrais chimique. Des contrôles assurent le respect de ce principe : toute la chaîne est contrôlée, du producteur au distributeur en passant le préparateur, par un organisme agréé par les pouvoirs publics.
Mais l’aspect sanitaire n’est pas l’unique argument de ce label bio : la manière dont sont cultivés et récoltés les fruits et légumes et celle dont sont élevés et nourris les animaux ont pour conséquence une qualité nutritionnelle supérieure aux produits non biologiques. En effet, ces ingrédients sont plus riches en antioxydants, ont une teneur plus élevée en vitamine C, une plus forte concentration en micronutriments comme le magnésium et le zinc et davantage d’acides gras essentiels comme l’oméga 3 (dans la viande, le lait et les œufs).

Le bio dans les aliments pour bébé

Certains groupes fabricants de produits pour les petits ont décidé de jouer la carte du bio, pour les enfants. C’est le cas du laboratoire France Bébé Nutrition qui propose depuis peu une gamme de produits 100 % Bio, idéale pour bien débuter la diversification alimentaire des plus petits et régaler leurs papilles : les mini-galettes de riz FRANCE BÉBÉ BIO (goût Nature ou Pomme/Mangue), sans gluten, sans sucres ajoutés ni arômes. Ce lancement correspond à une réponse aux attentes des parents quant à une alimentation de qualité, saine et pratique pour leurs enfants et a aussi pour objectif de participer à la croissance des bébés. En effet, la texture de ces mini-galettes a été spécialement pensée pour le début de l’alimentation solide (à partir de 7 mois) : c’est un encas facile à prendre en main, qui limite miettes et taches, et qui fond dans la bouche. Enfin, les ingrédients utilisés sont garantis de qualité Babyfood, auquel s’ajoutent les exigences réglementaires strictes du label Bio. À cela, France Bébé Nutrition ajoute une sélection rigoureuse de ses produits afin d’également garantir les saveurs des repas proposés.

En dehors de l’assiette

Outre l’alimentation, les produits spécialisés pour les enfants tels que les couches ou les lotions sont aussi porteurs de substances toxiques. Des contrôles sur le marché non biologique ont fait remonter la présence de substances irritantes ou d’allergènes dans des lingettes et lotions, et de dérivés du pétrole ou de résidus de pesticides dans certaines couches. Combinées avec les substances toxiques que l’on peut trouver dans l’alimentation pour bébé non biologique, celles-ci forment une grande quantité d’ingrédients nocifs. Pour les éviter, même les couches, lingettes, etc., pour bébés sont désormais disponibles sous le label bio.

Aude Charbonnier

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.