Les personnes âgées en banlieue, premières touchées par la solitude

0

Selon un rapport inédit des Petits Frères des Pauvres, 4,6 millions de personnes de 60 ans et plus ressentent de la solitude. 3,2 millions sont même en risque d’isolement relationnel, c’est-à-dire qu’elles peuvent passer des journées entières sans parler à personne.

Selon cette enquête sur l’isolement et la solitude des personnes âgées en France, il ressort que deux régions sont particulièrement à risque : le Centre-Val de Loire et la Nouvelle Aquitaine. « Si le ressenti de solitude n’est pas plus fréquent en milieu urbain qu’en zone rurale, il est cependant plus exacerbé dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville (32 %) et dans les petites agglomérations de 2 000 à 20 000 habitants », précise la fondation. Et d’ajouter : « L’isolement n’est pas non plus provoqué par les mêmes facteurs à la campagne ou à la ville : en zone urbaine, l’isolement est aggravé par des solidarités et des relations de voisinage amoindries. En zone rurale, les solidarités sont plus fortes mais c’est le manque de services du quotidien et de transports qui renforce l’isolement. » Face à ce constat alarmant, la fondation a fait 15 préconisations pour mieux observer l’isolement des aînés sur les territoires, construire des actions au plus près des territoires, sensibiliser le grand public et encourager la citoyenneté, promouvoir des solutions d’habitat adaptées aux territoires et favoriser le quotidien des seniors sur tous les territoires.

Date de création : 1946

Missions : Accompagnement des personnes dans le tissu social (accueil, visite, organisation des animations collectives, des réveillons, des vacances, aide matérielle ; protection, hébergement) ; mission civique (recherche et formation de bénévoles) ; sensibilisation du grand public (témoignage et recherche de dons).
Contacts : 01 49 23 13 00 / www.petitsfreresdespauvres.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.