Pensez à la garde de vos enfants !

0

C’est la rentrée et vous n’avez toujours pas trouvé de solution de garde adéquate pour vos enfants ? Pas de panique ! Pour vous, Parenthèse a déniché tous les bons plans.

La rentrée scolaire est là et vous n’avez toujours pas trouvé par qui faire garder vos trésors ? Vous vous voyez déjà supplier vos parents de garder leurs petits-enfants ou demander à votre employeur des jours de repos pour garder vous-même vos enfants ? Ne paniquez pas, peu importe l’âge de votre enfant, vous trouverez facilement une personne pour le garder. Il suffit de faire quelques recherches !

Les crèches et les assistantes maternelles

Un nouveau petit être est venu dans votre famille, mais hélas, il faut reprendre le travail ? Pensez d’abord à la crèche, une option préférée des parents. Deux solutions s’offrent à vous : une crèche municipale et une crèche d’entreprise. Pour la première, en général, il faut se préinscrire dès votre grossesse, surtout dans les grandes villes où les places sont convoitées et chères. Si vous ne l’avez pas fait à temps, rassurez-vous, le mois de septembre est la période de l’année où il y a le plus de places disponibles. En effet, les grands inscrits à la crèche avant l’été sont désormais à la maternelle, et libèrent donc des berceaux. Adressez-vous donc au plus vite au service petite-enfance de votre mairie. Si vous habitez dans une petite commune, l’inscription se fait en principe directement auprès des établissements.

Vous n’avez pas pu obtenir le «Saint Graal » ? Ne baissez pas les bras, tentez votre chance auprès de votre crèche privée d’entreprise. « Je n’ai pas eu de place en crèche municipale. Il a fallu que je m’inscrive via le site de mon entreprise en sélectionnant la crèche que je souhaitais parmi toutes les crèches proposées par le réseau partenaire de mon entreprise (babilou.fr). Mon entreprise a étudié mon dossier afin de déterminer mon éligibilité par rapport aux demandes des autres collaborateurs de l’entreprise (sachant que dans mon entreprise nous n’avons que trois places disponibles par an pour tous les collaborateurs). La réponse a été rapide (beaucoup plus rapide qu’en mairie !) et puis, je peux changer de crèche dans le réseau en cas de déménagement », explique Orlane, mère d’une petite fille.

Si toutes vos tentatives avec les garderies tombent à l’eau, optez pour une assistante maternelle. Vous pourrez éventuellement bénéficier du Complément du mode de garde (Cmg) de la Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje) ainsi que d’un crédit d’impôt d’un montant maximum de 1150 euros. Les tarifs et les aides varieront en fonction de vos salaires ou encore de la ville où vous résidez. Vous avez des amis ou des proches qui cherchent aussi leur perle rare ? Proposez-leur une garde partagée. Ainsi, vous pourrez trouver ensemble la nounou parfaite pour vos bambins et partagerez les frais.

Une nounou, une baby-sitter ou une fille au pair

Si vos enfants sont grands, vous aurez besoin d’une baby-sitter. Vous la trouverez sur différents sites de particulier à particulier comme bebe-nounou.com, yoopies.fr ou encore sur l’application Bsit. Les profils des nounous et des baby-sitters y sont décortiqués (âge, expérience, coordonnées, disponibilités – à noter que sur certains sites les papiers d’identité de la personne sont vérifiés en amont). Lors de l’entretien d’embauche, n’hésitez pas à faire passer un véritable quiz à votre potentielle baby-sitter. Vous pouvez poser des questions sur ses connaissances de la sécurité (surtout les gestes de premiers secours), son autorité, sa capacité à répondre aux situations stressantes. N’oubliez pas de demander des lettres de recommandation et contacter ses anciens employeurs ! Concernant le moyen de paiement, accordez votre préférence aux chèques CESU car vous bénéficierez ainsi d’avantages fiscaux et pas que… « J’ai toujours payé mes baby-sitters au «black » mais après une mésaventure avec une de mes nounous, qui n’a pas vu que mes enfants s’amusaient sur une fenêtre grande ouverte, j’ai compris qu’il faut absolument déclarer tous ceux qui s’occupent de mes enfants à mon domicile. C’est rassurant pour tout le monde ! », témoigne Clémence, mère de deux garçons.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps ou n’êtes pas sûrs de trouver LA bonne personne par vos propres moyens, demandez de l’aide à un organisme spécialisé en recrutement de gardes d’enfant comme O2, Kangourou Kids, Family Sphere ou encore Kids Paradis. Vous serez accompagnés par des professionnels qui répondront à vos besoins et envies !

Vos horaires de travail ne sont pas compatibles avec les horaires de la garderie, de la nounou ou de la baby-sitter ? Avec une jeune fille au pair, votre vie familiale gagnera en sérénité et l’échange culturel viendra l’enrichir. Sachez que devrez héberger la jeune femme, la nourrir, lui donner de l’argent de poche et lui laisser du temps pour suivre ses cours de langue. En échange, elle prendra soin de vos petits 30 heures par semaine. Sachez également que les frais engagés pour une jeune fille au pair en France font l’objet de réduction d’impôts ! Mais où trouver cette sauveuse ? Tout d’abord, adressez-vous à l’Union française des agences au pair (UFAAP). Vous y trouverez des organismes comme EuroPair Services, Oliver Twist, Solution au Pair & + ou encore Calvin Thomas. N’oubliez pas également le CROUS !

Anna Ashkova

Laisser un commentaire