Dans les coulisses d’une radio 100 % solidaire

0
Du 2 au 4 octobre 2020, un événement unique sera organisé sous la houlette de Laurent Petitguillaume, Manu Levy et Bruno Guillon au profit des Restos du Cœur, Radio Restos. Passage dans les coulisses du projet en préparation.

Trente-cinq ans après leur lancement, les Restos du Cœur sont toujours là, et continuent d’aider plus de 900 000 personnes en France. Le lancement de cette opération inédite a été improvisé par Coluche le 26 septembre 1985 sur Europe 1. Alors qu’il présentait en direct son émission quotidienne Y’en aura pour tout le monde, sans le savoir, il a donné naissance à un grand projet. « On essaiera un jour de faire une grande cantine, peut-être cet hiver, gratos », avait lancé l’humoriste engagé. Et d’ajouter : « Si, des fois, il y a des marques qui m’entendent, s’il y a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite qu’on pourrait commencer à faire à Paris et puis qu’on étalerait après dans les grandes villes de France, nous on est prêts à aider une entreprise comme ça, qui ferait un resto qui aurait comme ambition au départ de faire 2 000 ou 3 000 repas par jour gratuitement. »

Appel immédiatement entendu. En décembre 1985, TF1 diffuse en direct une émission spéciale réunissant des artistes, des hommes politiques et des sportifs. La France assiste ainsi à la naissance des premiers Restos du Cœur. À la demande de Coluche, Jean-Jacques Goldman écrit la Chanson des Restos, qui sera reprise par des dizaines d’artistes au fil des années. En 2020, c’est aussi par le biais d’une radio que les Restos du Cœur veulent toucher à nouveau les cœurs des Français.es.

Au chevet des plus démunis

Du 2 au 4 octobre, un événement unique sera organisé sous la houlette de Laurent Petitguillaume, Manu Levy et Bruno Guillon au profit de l’association. Radio Restos – une webradio éphémère et 100 % solidaire – réunira durant 48 heures une trentaine d’animateurs, d’animatrices et Dj. Au programme de nombreuses émissions, soirées musicales… Toutes les générations s’y retrouveront, promis ! Le but de ce week-end exceptionnel : donner à l’association les moyens d’acheter des camions frigorifiques pour aider à la distribution et à la collecte de denrées alimentaires et de produits frais. La logistique, c’est une des forces essentielles des activités d’aide alimentaire des Restos du Cœur partout en France. C’est en effet pendant le confinement que Les Restos se sont rendu compte de la nécessité de renouveler ou d’acquérir du nouveau matériel.

« La situation était variable d’un département à un autre, même d’une ville à une autre, se souvient Patrice Blanc, président des Restos du Cœur. Nous avons connu un certain nombre de personnes âgées qui sont restées chez elles et ne sont pas revenues dans les centres. Mais, dans le même temps, nous avons reçu une explosion de nouvelles demandes, surtout de la part des mères célibataires qui étaient privées de cantine scolaire et de jeunes étudiants qui avaient momentanément perdu leurs petits boulots ». De surcroît, l’association a dû faire face à la baisse du nombre de bénévoles. « Ceux qui étaient dans la catégorie à risque devaient rester chez eux. Ils pouvaient assurer uniquement le bénévolat par téléphone. Nous avons lancé un appel et avons reçu environ 10 000 candidatures. La plupart de ces personnes ont évoqué leur souhait de nous soutenir même après le déconfinement », note Patrice Blanc, qui est « tombé amoureux » des Restos du Cœur grâce à l’épouse de Coluche, Véronique Colucci.

Si le confinement n’a pas réellement laissé de séquelles financières, Patrice Blanc assure que Les Restos risquent de se retrouver dans le rouge d’ici à la fin de l’année faute de mesures prises de la part du Fonds européen d’aide aux plus démunis (FEAD). Sans oublier la promesse du gouvernement de débloquer plusieurs millions d’euros pour l’aide alimentaire. « Nous avons besoin de 15 millions d’euros pour ne pas nous retrouver dans le rouge », précise Patrice Blanc. Un appel que semble avoir entendu Laurent PetitGuillaume.

Des animateurs d’aujourd’hui, d’hier et de demain se mobilisent pour une bonne cause

« J’ai interviewé à plusieurs reprises les dirigeants des Restos du Cœur. Leur action me tient à cœur. Je connais bien le milieu associatif et je sais qu’il a besoin de communiquer et de se battre pour avancer », confirme Laurent Petitguillaume, également secrétaire général de l’association Petits Princes. « Et puis, avec le temps, j’ai découvert que Les Restos du Cœur, ce n’est pas seulement l’aide alimentaire, c’est énormément de soutien : réinsertion, aide aux mamans isolées, aide au retour au travail, aide au logement… Tellement d’actions ! »

« Les Restos du Cœur sont nés depuis l’appel radiophonique de Coluche. Je me suis toujours dit que les gens de la radio pouvaient aussi faire quelque chose pour eux », confie l’animateur de France Bleu. S’il y a quelques années son projet d’une webradio était difficilement réalisable, aujourd’hui, alors que ce type de radio s’est largement démocratisé et a donné naissance aux applications de radio faciles d’utilisation, il peut voir le jour. L’idée a tout de suite plu aux Restos du Cœur.

Laurent Petitguillaume : « Depuis le début, je voulais que dans le cadre de ce projet soient mobilisés des animateurs d’aujourd’hui, d’hier et de demain. » Les premiers figuraient dans son carnet d’adresses. Les derniers, il les a trouvés au sein de l’école de radio Studio école de France (Studec). Durant le week-end du 2 au 4 octobre, l’école prêtera ses locaux, sa radio, ses studios et son matériel à l’opération. Les élèves de l’école prendront part à cette aventure aux côtés de grandes personnalités et plusieurs animateurs comme Manu Levy, Bruno Guillon, Camille Combal, Jérôme Anthony, Marie-Pierre Schembri, Michel Drucker ou encore Laurent Ruquier. Au programme également de nombreux invités surprise ! Un compteur sur le site de la radio évaluera les dons. Un beau rendez-vous que Laurent Petitguillaume aimerait mettre en place chaque année !

Anna Guiborat

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.