Le soutien scolaire gratuit ça existe

0
Eh oui, outre les sociétés de soutien scolaire à domicile payantes, une autre forme de soutien scolaire existe. Et elle ne vous coûtera pas un centime !

Depuis qu’il a été nommé au poste de ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer s’est donné pour tâche de réformer de fond en comble l’école française. Et il a commencé par mettre en place, en novembre dernier, un dispositif baptisé « Devoirs faits ». Depuis, les établissements scolaires proposent quatre heures par semaine de soutien scolaire gratuit. Les élèves sont encadrés par un adulte (professeur, volontaire du service civique…) qui peut les guider dans leurs devoirs scolaires. Cette nouvelle réforme semble porter ses fruits pour certains enfants, mais ce n’est pas la seule solution qui existe pour les familles qui cherche des heures de soutien scolaire pas chères et/ou gratuites. Voici quelques pistes qui pourraient vous aider à faire des économies et faire progresser vos enfants.

De nombreuses associations et les maisons de quartier proposent aux familles des heures de soutien scolaire. Parmi les différentes associations, vous trouverez l’Association pour favoriser l’égalité des chances à l’école (APFEE). Animés par des professeurs à la retraite, les cours se déroulent en groupes, quatre soirs par semaine, dans les centres sociaux ou des maisons de jeunesse. Le Secours catholique accompagne aussi durant toute l’année des enfants ou des adolescents en difficulté scolaire, à leur domicile ou dans un local mis à disposition par la mairie, par la paroisse ou encore par l’association elle-même. Pour sa part, l’Entraide scolaire amicale (ESA), qui regroupe 2 500 bénévoles, aide 3 000 enfants dans toute la France, du CP à la terminale, en cours particuliers à domicile, une fois par semaine. L’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev) envoie des étudiants bénévoles au domicile de l’enfant pour deux heures par semaine de rattrapage scolaire à domicile, de la dernière année de maternelle au collège et au lycée professionnel. Enfin, pensez au regroupement de parents. L’idée est de regrouper cinq parents, chacun dispensant deux heures par semaine de rattrapage scolaire gratuit pour son enfant et ceux des autres. Vous pouvez également vous renseigner auprès de la mairie pour savoir s’il existe des structures d’aide aux devoirs dans votre quartier. Ces services sont gratuits et ont lieu après la classe. Vous pouvez aussi vous tourner vers les associations de parents affiliés à une fédération comme la FCPE, PEEP, l’Unaape ou encore l’Unapel, qui mettent en place l’accompagnement scolaire à prix modéré. Sachez également que de nombreuses écoles organisent des stages gratuits de remise à niveau pendant la période des vacances pour les élèves de CM1 et CM2 (trois heures d’enseignement chaque jour pendant cinq jours par petits groupes de cinq ou six élèves) : une semaine au printemps, la première et la dernière semaine des vacances d’été. Il en est de même dans les collèges et lycées privés.

De la gratuité en illimité et en ligne

La dernière solution c’est vous, les parents et l’Internet. De nombreux sites proposent du soutien scolaire dit en ligne. Il s’adresse aux élèves autonomes qui souhaitent s’améliorer ou approfondir certaines questions. Créé en juin 2009 par le ministère de l’Éducation nationale, le site www.academie-en-ligne.fr (proposé par le Cned) met à disposition des cours de l’année pour l’école primaire, le collège et le lycée (séries L, ES, S). Très complet, il propose même des enregistrements de langues en ligne. De son côté, la MAIF, en partenariat avec l’éditeur Rue des écoles, offre une assistance scolaire gratuite et personnalisée de la maternelle au lycée. Il suffit de vous enregistrer sur le site www.assistancescolaire.com pour que votre enfant puisse accéder aux matières principales de son programme (français, math, histoire, géo, SVT, anglais) avec différentes options : réviser une notion (fiche de révision + exercices interactifs) ; être aidé sur un exercice du manuel scolaire ; trouver la définition d’un mot. Assistancescolaire.com permettra à votre enfant de réviser toutes les matières, jusqu’à la terminale.

Autre méthode, les applications de soutien scolaire qui permettent, surtout aux adolescents, de s’entraîner tout au long de l’année de manière ludique. Sur le site L’Étudiant, vous trouverez des applications gratuites, disponibles sur IOS ou Androïd, pour préparer efficacement le baccalauréat et le brevet. Elles contiennent : les fiches de révisions (conçues et rédigées par des professeurs de l’Éducation nationale), des quiz pour tester les connaissances et corriger les erreurs les plus fréquentes ou encore des vidéos et des conseils méthodologiques pour être en forme le jour J.

Anna Ashkova

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.