Comment mieux vivre avec ses émotions ?

0

Good Mood

Chaque être humain éprouve des émotions. Des émotions agréables comme la joie mais aussi désagréables comme l’anxiété et la tristesse. Mais ces émotions doivent être contrôlées. Si nous cherchons à mieux vivre avec ses émotions, c’est que nous désirons améliorer son bien-être. Apprendre à mieux vivre avec, nous permet d’ailleurs de mieux affronter la vie extérieure et d’être plus sociable. Si nous exposons trop notre colère ou notre peur, nous risquons souvent d’effrayer autrui. Gérer ses émotions est une capacité variable selon les gens.

Ayez confiance en vous !

La confiance en soi est difficile à travailler et de nombreux adultes en souffrent toujours et ce depuis leur adolescence. La confiance s’établit dès l’enfance. Le mieux est d’encourager l’enfant à se construire dans un monde de bien-être. Tout en favorisant son autonomie, car cela permet de nous confectionner nos propres expériences et de s’accomplir une vraie personnalité. La timidité est d’ailleurs une des conséquences de la perte de confiance en soi. Elle est le mal le plus commun. À l’issue de certaines expériences douloureuses telles que l’échec et l’abus de confiance, la timidité peut apparaître. Il faut apprendre à vaincre sa timidité, se forcer à parler, et surtout vous affirmer. Sans pour autant en faire trop. Vous ne pourrez pas être moins timide tant que vous n’aurez pas confiance en vous. Et les conseils sont les même pour la jalousie, qui est une véritable émotion, signe de non-confiance en soi.

Favorisez la discussion

Vous avez été humilié ou vous avez subi un échec et vous voulez vous exprimer. Même s’il est primordial d’accepter la colère comme elle vient, il vaut mieux la refouler plutôt que de « réagir » à chaud. Vous êtes en réalité en colère contre vous-même inconsciemment. Prenez conscience et essayez de vous calmer. Si elle implique une autre personne, il est important de lui en parler ou de parler à quelqu’un qui pourrait comprendre votre colère, en laissant de côté les accusations. Faites vous aider, si vous le souhaitez par un thérapeute. La discussion calme les mœurs, favorise la communication, et aide les hommes à se respecter sans débordement.

Exprimez-vous en dessin

Plusieurs personnes expriment leur émotion par les activités artistiques. D’autres sont peintres, alors que certains font juste cela par plaisir. Déjà utilisé pour les enfants à l’école ou même au domicile de la famille, le dessin favorise la créativité mais permet également à l’enfant d’exprimer tout ce qu’il voit, et tout ce qu’il ressent. Même si la plupart d’entre eux expriment « joyeusement » leurs émotions, certains enfants restent silencieux. Ils ne parlent pas et ne s’expriment uniquement que par leur créativité. C’est notamment le cas de nombreux enfants autistes. Mis à part cela, il est parfois bon de suivre une thérapie dans le dessin et le coloriage. c’est pour cela que depuis quelques années, du coloriage pour adulte, avec des motifs plus floraux et complexes a été créé. Il facilite la détente et la concentration. Un véritable moment de calme pour moins stresser et ne penser à rien. Une thérapie gratuite et positive.

Remplacer une émotion négative en une émotion positive

Vous vous sentez parfois triste, et vous en êtes conscient. Et surtout, vous voulez que ça change. Favorisez les choses qui vous rendent heureux. Des personnes que vous avez envie de voir, des films que vous voulez regarder, un plat que vous souhaitez manger, faire du sport. Toutes les choses que vous aimez. Cela permet simplement de contrôler vos émotions et de vous dépenser ailleurs. À force de faire des activités que vous appréciez, cela canalise vos émotions et de refouler ainsi les émotions négatives. Vous êtes triste, le seul moyen est de vous faire penser à autre chose.

Soyez patient !

Contrairement à ce que certains pensent, mieux vivre avec ses émotions demande du temps, et de la tempérance. Vous ne pouvez pas contrôler en deux temps, trois mouvements. Si tout était contrôlé, nous n’éprouverions aucune émotion. Nous ne serions que des esclaves de la pensée unique. Poursuivez le bonheur à votre rythme, pour qu’il y ait le moins d’obstacles possible. Et le bonheur existe, même si vous n’y croyez plus. Parlez, exprimez-vous, relaxez-vous et le bonheur viendra à vous si vous prenez le temps de l’attendre et de le provoquer.

Marie Bernard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.