Chaque année, de nombreuses associations font appel à votre générosité afin de pouvoir financer leurs missions et ainsi aider les personnes dans le besoin. Mais comment vos dons sont-ils vraiment utilisés ?

Chaque don a une histoire

Depuis 50 ans, Vaincre la Mucoviscidose est le premier financeur de la recherche en mucoviscidose en France. L’association bénéficie de l’aide de plus de 100 000 donateurs. Ses missions prioritaires : la recherche fondamentale et clinique, la prise en charge des soins dans les centres, l’accompagnement individuel et collectif des malades (scolarisation, action sociale, insertion professionnelle) et l’information des familles et du grand public. Contrairement à d’autres associations qui affichent l’emploi de leurs ressources annuelles de manière globale, Vaincre la Mucoviscidose vous explique exactement que, par exemple, votre don de 40 euros permet la prise en charge d’un mois de mutuelle d’un patient en difficulté. Une somme un peu plus importante de 100 euros, quant à elle, financera un kit respiratoire d’un enfant. Votre don de 300 euros permettra à un patient de bénéficier de la présence d’une infirmière dans un CRCM. Pour finir, un don de 500 euros financera la participation de deux patients à un essai clinique. En tant que particulier, votre réduction sur l’impôt est égale à 66 % du montant de vos dons dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Si vous devenez adhérent de l’association, avec la réduction fiscale, votre don ne vous coûtera que 8,50 euros.

Issu du plus ancien organisme caritatif au monde, l’Ordre de Malte France est une association créée en 1927 et reconnue d’utilité publique depuis 1928. Hospitalier depuis toujours, sa mission est d’accueillir, de secourir et de soigner les personnes fragilisées par la vie, et de former leurs aidants. Aujourd’hui, l’association attire votre attention sur ses secouristes bénévoles. En effet, en cas d’événements graves impliquant de nombreuses victimes, l’État s’appuie sur des associations de sécurité civile comme l’Ordre de Malte France, qui dispose d’un agrément national. Les secouristes bénévoles de l’association peuvent ainsi être mobilisés lors des attentats et également dans le cadre des différents plans d’urgence nationaux (Plans ORSEC, Plans Rouge, Plans Grand Froid…). Pour sauver des vies, ils ont besoin de votre aide. Par exemple, un garrot tourniquet coûte 30 euros, un lot de dix masques à oxygène coûte 55 euros, un brancard-plan dur 180 euros, un défibrillateur cardiaque est à 1 700 euros et une ambulance représente un très grand coût d’une valeur de 90 000 euros. Si vous êtes imposable, votre soutien bénéficie d’une réduction fiscale de 75 % jusqu’à 530 euros et 66 % au-delà, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Si votre don dépasse ce seuil, vous avez la possibilité de reporter l’excédent pendant cinq ans.

L’Institut Pasteur est un centre international de recherche biomédicale où plus de 1 500 chercheurs venus du monde entier se mobilisent jour après jour. Dans le cadre de la dixième édition du Pasteurdon, vous pouvez aider l’Institut Pasteur à relever son défi de collecte : plus de 1 000 000 euros. Aidez l’Institut Pasteur à atteindre cet objectif pour accélérer la mise au point de solutions thérapeutiques novatrices. Vous pouvez choisir de donner 35 euros qui serviront à l’achat de 70 paires de gants, 50 euros pour l’achat de 600 boîtes de Petri, 80 euros pour 200 tubes à essais en verre, 150 euros pour cinq blouses en tissu ou encore 200 euros qui serviront à l’achat de 20 Erlenmeyers. Bien évidemment, vous bénéficierez d’une réduction fiscale.

Autres formes de dons

Vous pouvez également profiter des avantages fiscaux sur l’ISF pour agir en faveur des personnes aveugles ou malvoyantes. La Fondation Visio reconnue d’utilité publique, est pionnière dans le développement des nouvelles technologies d’aide au déplacement. Ainsi, la canne blanche électronique représente une avancée majeure pour l’autonomie et le confort de vie des déficients visuels. Le coût moyen par canne remise est de 5 000 euros (incluant : matériel, formation et suivi de la personne). En choisissant de verser tout ou une partie de votre l’ISF à la Fondation Visio, vous permettrez à un déficient visuel d’être équipé d’une canne électronique. Et vous bénéficierez d’une réduction fiscale de 75 % du montant de votre don sur votre ISF. Par exemple, un don de 1 500 euros vous reviendrait à 375 euros.

Créée en 1984, à l’initiative du sociologue Daniel Defert et reconnue d’utilité publique en 1990, Aides est la première association française de lutte contre le VIH/sida et les hépatites virales en France et l’une des plus importantes au niveau européen. L’association est présente dans plus de 70 villes françaises, au plus près des personnes touchées, et entretient de nombreux partenariats à l’international. Aides vous propose une manière intéressante de devenir donateur : l’épargne solidaire ou autrement dit finance solidaire. Elle s’adresse à tous ceux qui souhaitent faire fructifier leur argent tout en y introduisant un mécanisme de solidarité. Le principe est simple : les investisseurs choisissent de placer leur argent sur des produits financiers solidaires et acceptent qu’une partie de l’épargne collectée soit investie au bénéfice d’activités citoyennes. L’argent collecté permet de financer des activités à fort impact social dans des secteurs tels que l’emploi, le logement, l’environnement, la solidarité internationale. Pour votre information, le Crédit Coopératif s’engage aux côtés de Aides en faveur de la lutte contre le sida, en apportant son expérience dans l’épargne solidaire. Vous pouvez par exemple choisir de placer votre épargne sur le Livret Agir, la moitié de vos intérêts sera automatiquement reversée à Aides sous forme de don, sans que vous ayez à vous en soucier. Ne vous inquiétez pas, votre épargne sera toujours disponible et vous pourrez déposer ou retirer votre argent à tout moment. Vous bénéficiez d’une rémunération nette avant partage équivalente à celle du livret A. Si vous avez déjà un livret A, vous pouvez sans soucis également ouvrir un livret Agir. Votre don sera déductible de vos impôts à hauteur de 66 %. Par exemple, un don de 100 euros effectué via votre Livret Agir ne vous coûtera réellement que 34 euros. Vous n’avez pas de soucis à vous faire le Livret Agir a reçu le label Finansol des produits d’épargne solidaire, gage de sérieux et de transparence. Si vous voulez apprendre votre enfant à devenir solidaire dès son jeune âge, il existe aussi un livret jeune Agir pour les 12-25 ans. Vous pouvez également choisir la Carte Agir et ainsi soutenir financièrement Aides sans impact sur votre compte puisque c’est le Crédit Coopératif qui fait ces dons ! Dès la souscription, le Crédit Coopératif verse trois euros à Aides. À chacun de vos retraits avec votre Carte Agir, il reverse 12 centimes d’euro à chaque retrait réalisé à un distributeur de billets réseau Crédit Coopératif et Banque Populaire, et six centimes pour un retrait dans les autres distributeurs. Le Crédit Coopératif propose aussi un système de don « à la carte ». Le porteur de la Carte Agir Solidaires Ensemble peut choisir de faire un don personnel du montant de son choix (avec un minimum de cinq centimes) à Aides à chaque utilisation, paiement ou retrait.

L’association Chiens guides d’aveu-gles de l’ouest vous propose aussi une autre manière de donner : le parrainage d’un petit chiot. Vous pouvez choisir entre Mayotte, Mangoust, Marin et Melba qui sont nés le 13 mars 2016 à la Maison du Chiot, centre d’élevage de l’École d’Angers créé en 2011. Ces futurs héros poursuivent actuellement leur parcours en famille d’accueil pour 12 mois de pré-éducation. L’association vous propose donc de parrainer ces petites boules de poils pour une durée d’un an pour les accompagner vers leur incroyable destin : être formés à devenir les yeux de leur nouveau maître. Avec 15 euros par mois, vous offrez tout ce dont ils ont besoin pour bien grandir et bénéficier d’une formation rigoureuse pour en faire des chiens d’exception.

Vous pouvez aussi léguer pour vaincre les maladies de la vue ! Retina France est une association reconnue d’utilité publique, elle ne paie donc aucun droit de succession. Ainsi les legs qu’elle perçoit sont utilisés pour le financement de la recherche en ophtalmologie. Le legs se fait par testament. Vous pouvez décider de votre vivant ce que vous souhaitez léguer à votre décès. Il n’est pas nécessaire de posséder une somme importante pour faire un legs. Aucun montant minimum n’est fixé. Il est donc possible de léguer un seul bien précis, une partie ou la totalité de vos biens tels qu’une somme d’argent ou des valeurs mobilières, ou de désigner l’association comme bénéficiaire d’une assurance-vie. Si vous avez des enfants ou un conjoint, une part de vos biens leur revient obligatoirement. Le reste, appelé quotité disponible, est la partie de vos biens dont vous pouvez disposer librement. Cela signifie que vous pouvez choisir de léguer cette partie de vos biens à qui vous voulez. En l’absence d’héritiers à réserve, vous pouvez désigner l’association Retina France comme légataire universelle. Soit seule pour la totalité, soit conjointement avec d’autres personnes ou associations qui recueilleront alors votre succession à parts égales.

Anna Ashkova

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.