Les Petits Lutins de l’Art : l’art-thérapie au service du bien-être des enfants

0

Créé en 2011 par Jean Papahn, le Fonds de dotation Les Petits Lutins de l’Art (www.lespetitslutinsdelart.com) a pour mission d’aider et de contribuer à l’épanouissement psychique et à la socialisation d’enfants âgés de 3 à 12 ans et présentant des troubles comportementaux légers à modérés. Pour les aider, Les Petits Lutins de l’Art ont recours à la pratique de l’art-thérapie. Le premier centre des Petits Lutins de l’Art a ouvert ses portes à Bourg-la-Reine (92) en 2015, et fonctionne comme un centre pilote. Dans ce centre, l’équipe, composée d’art-thérapeutes diplômés spécialisés dans une médiation, propose aux enfants de nombreux ateliers : danse, théâtre, musique, arts plastiques… Depuis peu, Les Petits Lutins de l’Art ont ouvert un nouvel atelier dédié aux enfants avec des troubles du spectre autistique. La musicothérapie est particulièrement adaptée. Cet atelier est animé par un musico-thérapeute qui a travaillé de longues années avec des enfants dans un service accompagnant les enfants TSA. Chaque séance dure en général 60 minutes. Mais attention, il ne s’agit pas d’un cours, le but n’est pas d’apprendre une technique mais d’aider l’enfant à exprimer ses difficultés par le détour d’une activité ludique. S’exerçant en très petits groupes, l’art-thérapie participe au développement des relations et de la confiance au sein d’un cadre protégé et bienveillant permettant une expression libre. L’équipe accompagne l’enfant avec le soutien des parents dans un environnement stimulant leur créativité, tout en restant vigilante à leurs difficultés. En outre, elle est supervisée par un pédopsychiatre spécialiste de l’art-thérapie qui intervient en tant qu’expert-conseil. L’art-thérapie est encore peu connue mais elle apparaît comme une alternative de soin idéale pour des enfants dont le langage verbal ou l’expression directe est difficile ou peu opérant. C’est aussi un mode de communication qui respecte l’intimité et le rythme d’évolution tant des parents que des enfants. « Les pathologies des ados sont très spécifiques et particulières. Il y a donc des lieux d’accueil qui leur sont dédiés. On n’aborde pas les ados comme les enfants de 3 à 12 ans », explique le Docteur Anne-Marie Dubois, expert-conseil pour les Petits Lutins de l’Art. En revanche, les parents qui pensent pouvoir faire seuls avec leurs enfants des exercices de l’art-thérapie peuvent y renoncer, selon le Docteur Anne-Marie Dubois. « Ce ne sont pas des exercices. Il s’agit d’un dispositif psychothérapeutique qui utilise une médiation artistique », précise-t-elle. « De plus, l’enfant doit être traité par une personne tierce qui doit avoir une double compétence : dans le domaine des troubles des enfants et dans le domaine artistique. Elle doit savoir et comprendre quels sont les processus mis en jeux », conclut-elle.

Laisser un commentaire