Les stages arrivent tard dans la scolarité des élèves et l’image que les adolescents ont de certains métiers n’est pas toujours réaliste. Comment savoir si l’on est vraiment fait pour le métier dont on rêve ? Au-delà d’une belle expérience à inscrire sur un CV, s’engager comme bénévole au sein d’une association, si elle est bien choisie, peut s’avérer déterminant pour une orientation future. Voici quelques idées d’engagements pour les métiers les plus en vogue à l’adolescence !

Tester le métier de ses rêves

  • Il veut sauver des vies : sapeur-pompier volontaire !

Il est plus intéressé par le rouge des camions de pompiers que celui des Ferrari… Elle a remisé toutes ses robes au fond de sa penderie pour revêtir l’uniforme des soldats du feu… Votre ado souhaite devenir sapeur-pompier, mais n’en a peut-être pas une perception concrète ! L’engagement en tant que sapeur-pompier volontaire peut être la solution. Au contact des professionnels et lors des sorties sur le terrain, au cœur de l’action, il lui sera plus facile, tout en se rendant utile, de se faire une opinion précise de la réalité de ce métier et d’acquérir une expérience unique.

  • Il veut devenir chanteur : adhérent des MJC !

Il n’y a pas que la Star Academy ou la Nouvelle Star pour percer dans la chanson, bien au contraire ! Les spots et les paillettes font certes rêver, mais sont loin de la réalité. Les MJC, présentes dans la quasi-totalité des communes de France, ont pour mission de rendre la culture accessible à tous. Leur action auprès des jeunes au sein de leurs 2 000 centres est multiple : elles leur permettent de réaliser des activités de leur choix comme la danse, le théâtre, les langues, le chant ou la musique. Au-delà de la simple pratique artistique, les adolescents peuvent se familiariser avec les exigences et les réalités du métier, bénéficier d’un apprentissage solide et se faire des contacts qui pourront se révéler utiles s’ils poursuivent dans cette voie.

  • Il veut devenir sportif professionnel : encadrement d’enfants au sein d’une association sportive !

Beaucoup d’appelés, mais peu d’élus ! Le métier de sportif professionnel est exigeant et ne suffit pas toujours à vivre : de longues heures d’entraînement, une vie d’ascète, peu de loisirs extérieurs… Tous les jeunes passionnés par le sport qu’ils pratiquent effleurent un jour ou l’autre l’idée d’en faire leur métier. Votre ado peut tester sa résistance et sa motivation en encadrant les plus jeunes. Mettre son talent et ses aptitudes au service de jeunes sportifs apporte en expérience et en maturité et ne peut qu’être un avantage pour se lancer dans une carrière professionnelle.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.