Toujours plus loin…

0

Il semble que toute forme de connaissance passant par l’apprentissage relève désormais du domaine du soutien scolaire… les organismes ne cessent d’étendre leur emprise. Codage, musique… Nous souhaitons exceller jusque dans nos loisirs au point de céder aux sirènes d’un prof particulier…

Initiation à la programmation informatique

Concurrent de l’école 42, Acadomia ? Peut-être bien… le leader français du soutien scolaire propose des stages d’initiation ou de perfectionnement à la programmation informatique durant les vacances scolaires. Selon l’organisme, “savoir coder va devenir aussi important que de savoir écrire ou compter”. Mieux, les cours se déroulent pas tranche d’âge. Les 9-13 ans seront initiés à la robotique et à l’élaboration d’animations ou de petites vidéo. Les 13-17 ans apprendront à concevoir une appli ou des jeux.

Prof élève : keep in touch

Un prof dans la poche, c’est le pari de Vincent Escudé, cofondateur de PlaneteProfs. Cette start up a créé une appli qui propose à l’élève d’avoir des réponses et du soutien n’importe où n’importe quand. Il suffit de posséder un smartphone, un détail qui ne semble plus poser problème tant le taux d’équipement est important. Le prix de la formule avoisine les 60 € par mois, soit bien moins qu’un budget de soutien scolaire classique dans les grandes enseignes. Seule question : l’appli peut-elle se venter d’augmenter de 3,5 points la moyenne de l’élève suivi ? L’expérience le dira…

Du tutorat en plus des cours

Certains organismes proposent, en plus des cours de soutien à proprement parler, de tutorat en ligne par un professeur de l’Éducation nationale. Le coût de cette formule est relativement faible, à titre d’exemple, il va de 16 € à 35 € chez Maxicours.

Des profs d’excellence

Pour débloquer un élève ou l’élever à un degré d’excellence, rien ne vaut un étudiant de grande école. Clevermate met en relation les élèves avec les étudiants triés sur le volet : ils sont issus d’Agro ParisTech, HEC, ESCP Europe, l’INSEEC, l’INSA, Polytechnique ou Sciences Po. Chaque professeur fixe lui-même son tarif qui peut osciller entre 15 € et 40 € de l’heure.

Marie Bernard

Laisser un commentaire