10 idées gratuites pour gagner 5 points en anglais

1

« L’anglais, ce n’est jamais que du français mal prononcé », disait Georges Clemenceau. Cependant, il est peu probable qu’en partant de ce principe, votre ado aura une bonne note en anglais au cours de l’année ou lors de son examen du Brevet et/ou du Bac. Alors voici les solutions qui l’aideront réellement à grappiller quelques points et vous améliorer.

Préférer le dictionnaire aux sites de traduction

Nous avons souvent tendance à consulter les sites de traduction pour comprendre tel ou tel mot. Un simple clic et voilà que la traduction est faite. Or, cette méthode n’est pas bonne. Il vaut mieux utiliser un bon vieux dictionnaire car c’est quand on peine à trouver un mot qu’on le mémorise, et non lorsqu’il tombe quasiment instantanément sur Internet !

Accroitre le vocabulaire et changer les habitudes

Le dictionnaire, c’est bien, mais il faut aussi avoir un bon vocabulaire. Pour ce faire, il faut que votre enfant change ses habitudes et configure par exemple son portable, ordinateur, Facebook ou Twitter, en anglais. En outre, il peut lire la presse anglo-saxonne ou encore regarder des films en version originale. Son vocabulaire sera plus riche et il pourra en même temps se divertir.

Faire des phrases simples

Lors d’un contrôle ou un examen écrit, on a souvent tendance à faire des phrases longues et compliquées. Ces dernières peuvent souvent être fausses et la copie est donc moins bien notée. Il faut faire des phrases courtes, très simples mais justes : « sujet + verbe + complément ». Mises bout à bout, plusieurs idées très simples peuvent donner des raisonnements élaborés. Il en va de même à l’oral.

Des mots compliqués bien appris

Il est possible de gagner quelques points si lors de l’examen (écrit ou oral) votre enfant utilisera deux ou trois mots de vocabulaire compliqué qu’il aura appris préalablement. Le professeur verra qu’il a fait un effort et votre progéniture sera récompensé(e).

Traduire des textes pour mieux les comprendre

Votre ado aime écouter des chansons étrangères ? Pourquoi ne pas lui proposer d’essayer de les traduire ? C’est un bon exercice qui lui permettra d’avancer et d’apprendre de nouveaux mots.

Penser en anglais

Facile à dire mais à faire… Et pourtant, il ne fait pas hésiter à penser au quotidien le plus possible en anglais. Cet exercice permettra à votre ado d’être plus à l’aise lors d’un examen oral ou encore pendant un exposé devant la classe. Son expression orale sera plus fluide et plaira davantage à son professeur ou examinateur.

Séjours linguistiques pour améliorer le niveau

Bien évidemment, il faut pratiquer la langue. Les séjours linguistiques sont donc indispensables dans l’apprentissage de l’anglais. De nombreux organismes comme Education First, Action Séjours, Viva langues, SILC, Civi-ling, La Ligue de l’enseignement, CLC NACEL ou encore WEP proposent de nombreuses formules qui aident les jeunes à progresser : one-to-one, cours dans une école de langues, préparations au Baccalauréat, etc.

Un(e) correspondant(e)

Les séjours linguistiques, c’est très bien mais il faut s’entraîner à l’oral et à l’écrit au quotidien. Pourquoi ne pas avoir un(e) correspondant(e) ? C’est le meilleur moyen de développer l’expression écrite. De plus, c’est un bon entraînement pour le futur car dans sa vie professionnelle, votre enfant aura besoin d’échanger avec des collègues étrangers par exemple.

Des cours en ligne

Les cours en ligne, comme ceux proposés par Maxicours par exemple, sont très importants. Ils offrent la possibilité d’étudier une langue avec une méthode plus interactive et ludique que la méthode scolaire. Votre enfant pourra s’entraîner à la maison, consulter de nombreux cours et poser aux professeurs (via un chat ou une web cam’) des questions qu’il n’ose pas poser en classe.

Travailler les faiblesses

Souvent, quand on a eu une mauvaise note, on essaye d’oublier au plus vite la copie mal notée. C’est une erreur. Il faut relire les corrigés de vos copies. Les annotations des professeurs ne sont pas là pour rien ! Ils expliquent les fautes et permettent de ne plus les refaire. Si, par exemple, votre enfant voit que la conjugaison lui fait défaut, il doit se forcer à réviser les verbes irréguliers, à les écrire plusieurs fois s’il le faut et même à les afficher dans sa chambre ! Votre ado développera ainsi de nouveaux automatismes.

In fine, votre enfant doit relire ses cours et les conseils méthodologiques que ses professeurs ont pu donner. Il faut préparer des fiches avec les points importants à ne pas oublier et une synthèse des cours. Tous les textes lus au cours de l’année, les notions apprises et les genres étudiés permettent d’avoir en main les techniques pour pondre une copie de qualité. De plus, si le professeur voit que votre enfant utilise presque les mêmes termes que lui (attention à ne pas les apprendre par cœur sans savoir ce qu’ils signifient), il le récompensera pour ses efforts. Bon courage ! n

Anna Ashkova

1 COMMENTAIRE

  1. Le dictionnaire pour traduire, oui c’est mieux, et encore mieux de privilégier le dico anglais pour lire les définitions en anglais et apprendre encore plus de vocabulaire.
    Chanter en anglais aussi, avec les textes sous les yeux façon karaoké, c’est ludique et ça permet de s’entraîner à la prononciation.
    Il y a aussi des sites de e-learning très ludiques qui proposent souvent des mois d’essais gratuits (je pense à English Attack qui propose des mini-exercices suite au visionnage d’extraits de films /dessins animés très récents).
    Et enfin, et c’est notamment grâce à ça que dans les pays du nord ils ont une bien meilleure maîtrise de l’anglais que nous, s’obliger à regarder des séries en VO, sous-titrées en français au début, puis en anglais. On arrive toujours à saisir le sens général, on exerce son oreille aux intonations de la langue, et puis cerise sur le gâteau, on entend la vraie voix des acteurs, ce qui donne encore plus de réalisme car parfois les voix françaises sont très éloignées des originales…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.