Bienheureux l’enfant loin de ses parents ?

0
Vous hésitez encore… Lisez-donc ce florilège de bonnes raisons pour éviter à votre enfant de passer à côté d’expériences inoubliables. D’ailleurs, les avantages de le laisser partir en colonie ne le concernent pas uniquement… bien évidemment !

Vous hésitez encore… Lisez-donc ce florilège de bonnes raisons pour éviter à votre enfant de passer à côté d’expériences inoubliables. D’ailleurs, les avantages de le laisser partir en colonie ne le concernent pas uniquement… bien évidemment !

1 – De nouvelles expériences à vivre

Qu’elles soient émotionnelles, pédagogiques, éducatives ou encore culturelles, les expériences réalisées par votre enfant auront un impact très positif sur son développement personnel. En outre, la spécialisation des séjours selon une thématique sportive, culturelle ou artistique permet de lui faire travailler ses aptitudes et de conforter ses appétences dans un contexte où tous les jeunes apprécient de faire les mêmes activités ! Une expérience d’autant plus agréable pour votre enfant qu’il la vit sans autorité parentale – ce qui ne veut pas dire sans autorité – dans un environnement de loisirs rempli d’énergie positive !

2 – Un bon moyen pour couper le cordon des deux côtés

Cette année, votre enfant est parti d’abord un week-end chez ses grands-parents puis une semaine pendant les vacances de février… L’été est le moment de passer à l’étape suivante, tant pour vous que pour vos enfants. L’intérêt des colonies de vacances est d’autoriser à l’enfant d’évoluer sans ses parents et dans un cadre différent du quotidien. Il est primordial pour l’enfant de bénéficier, de temps à autre, d’une expérience vécue indépendamment de son cercle familial. Cela permet de renforcer ses capacités d’autonomie, de socialisation et d’apprentissage des codes de la vie en collectivité. Ne tentez pas de le joindre à chaque moment de la journée. Des temps dédiés sont prévus pour. Et s’il ne vous contacte pas, c’est plutôt bon signe… Qu’en pensez-vous ?

3 – Lui apprendre la confiance en lui !

Même les habitués ne font pas les fiers-à-bras lors des premiers jours d’une colonie. Qui dit nouvel environnement, dit adaptation. Cela suppose également une prise de risque à la portée de votre enfant : il va évoluer dans un contexte qu’il ne connait pas et il va réussir à passer un bon moment ! La mécanique est souvent la même pour les colonies de vacances : arriver sur la pointe des pieds et plutôt timorés pour en repartir enchantés ! Ce mécanisme lui servira d’abord pour affronter d’autres environnements étrangers comme un séjour à l’étranger voire l’entrée au lycée ou dans le supérieur, et pour ensuite couvrir d’autres aspects de sa faculté d’adaptation et de sa notion de prise de risque.

4 – Remettre en cause ses principes et cultiver son ouverture d’esprit

Être avec d’autres enfants, c’est se confronter à d’autres valeurs, d’autres façons de vivre, d’autres éducations. Votre enfant va donc observer des différences de comportements entre vous et ses pairs de séjour, ou entre ses amis de bahut et ses amis de vacances. L’entente et l’amitié qui vont très vite se construire vont permettre à l’enfant de se décentrer un peu de son quotidien et de s’ouvrir à de nouvelles choses. Dans cette optique, les colonies sont souvent l’occasion de faire des activités que votre enfant n’a jamais réalisées auparavant. Sans le forcer, il se peut que votre enfant teste un nouveau sport, un nouvel art créatif, une nouvelle activité culturelle qui peuvent être autant d’épiphanies sur ses sources d’épanouissement en dehors de l’école et de l’environnement familial.

5 – L’autonomie, l’altruisme et le vivre ensemble surtout

Durant ce type de séjours, l’enfant apprend à confronter ses idées, à apprendre la diplomatie, à se construire un nouveau rôle social. Il va partager son expérience, son vécu et ses connaissances avec autrui. Il va ainsi développer les meilleures compétences et savoir-être démocratiques : l’empathie, la générosité et l’acceptation des autres. De même, via les nombreuses activités proposées, il apprendra la solidarité, le travail d’équipe, l’indépendance et le sentiment d’émulation collective. Autant de qualités qui verront le jour avec certitude, d’autant que l’ensemble des organismes de séjours construisent un projet pédagogique pour chacun d’entre eux.

Geoffroy Framery

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.