Ces voyages qui ont changé leur vie

0
Un séjour à l’étranger, même de courte durée, va transformer une jeune personne et l’aider à avancer dans ses projets personnels !

Mickael, 23 ans (parti à Santa Barbara en 2017, puis à Toronto et Miami)

Partir à l’étranger, c’était pour moi la seule option restante pour améliorer mon niveau d’anglais qui était catastrophique. J’avais vraiment tout essayé, série en anglais, cours à domicile, cours privés etc. la seule option restait l’immersion. Je suis donc parti à l’étranger avec Education First (EF) et j’ai vu mon anglais progresser de jour en jour ! La différence culturelle est ce qui m’a le plus marqué. J’ai énormément appris sur moi-même et sur le monde de par cette aventure humaine et linguistique. Les premiers jours étaient assez durs, dépasser sa zone de confort, aller vers les autres… Ce n’était pas tellement mon genre. Je dirais même que partir en immersion à l’étranger m’a aidé dans ma façon d’être. Mais bien plus qu’une expérience linguistique, l’immersion à l’étranger a vraiment été une fantastique aventure humaine.

Laurie, 27 ans (partie à ses 21 ans à Miami, puis Tokyo, Le Cap, Sydney, et en 2017 à Honolulu)

J’ai voulu partir à l’étranger car je ne voyais plus le bout de mes études de droit, cela m’a permis de reprendre mon souffle pendant mon cursus scolaire, et de revenir plus motivée que jamais ! Mon premier séjour linguistique s’est déroulé avec EF aux États-Unis, et j’ai vraiment été impressionnée par l’état d’esprit américain. J’ai découvert un peuple ouvert d’esprit, enthousiaste et très accueillant. J’ai énormément pris confiance en moi suite à ce séjour, j’en suis revenue complètement changée. J’ai découvert une réelle passion pour le voyage, et surtout, ça m’a profondément aidé à aller au bout de mon cursus scolaire.

Aurore, 20 ans (partie en 2015 un an en Argentine dans le cadre de sa scolarité)

J’ai voulu partir en Argentine car j’ai une passion pour l’espagnol et je voulais parler parfaitement cette langue. Et quoi de mieux pour apprendre une langue que de partir dans le pays en question en immersion totale ? Partir à l’étranger c’est un vrai challenge personnel qui demande une grande motivation, sans quoi la peur de quitter sa famille et son pays freine cet élan. Partir loin était également une manière de voir de quoi j’étais capable. Je voulais aussi être complètement dépaysée et comprendre, par moi-même, ce que voulait dire « être autonome ».
Durant mon séjour que j’ai effectué avec WEP, deux choses en particulier m’ont marquée. La première, c’est de voir à quel point un pays, avec lequel je n’avais aucun lien initialement, a pu devenir un pays dans lequel je me suis sentie complètement à ma place et heureuse. La population argentine y est pour beaucoup tant elle est accueillante et chaleureuse. Puis la deuxième chose que je retiens tout spécialement, c’est ce que j’ai appris de moi durant cette année si loin de tout ce qui m’était familier. On est habitué à entendre dire que « le voyage forme la jeunesse ! », c’est si juste ! Partir seul(e), c’est déjà faire preuve de maturité. J’ai décelé en moi une grande capacité d’adaptation qui depuis mon année à l’étranger m’a énormément aidée dans tout ce que j’ai pu entreprendre. Je pense que ce séjour m’a également montré la chance que j’avais et que j’ai de vivre en France dans des conditions de vie tout à fait confortables. Et puis pour finir, ce séjour a complètement changé ma vie car suite à cela j’ai pu intégrer une filière Bachibac qui permet d’obtenir un bac franco-espagnol. Par la suite, j’ai été sélectionnée par une filière particulière proposant une bilicence de droit français-droit espagnol et latino-américain. Je m’apprête à y faire ma 3e année ! Tout cela n’aura pas été possible sans le niveau d’espagnol que j’ai pu acquérir en Argentine !

Pauline, 22 ans (fille au pair aux États-Unis)

Voilà maintenant dix mois que je suis arrivée aux états-Unis au pair. Il y a un an, je n’aurais pas pu imaginer que je serais capable de partir à l’aventure comme ça toute seule… Et aujourd’hui, je suis extrêmement fière de l’avoir fait ! Je suis au pair dans le Minnesota où j’ai vécu des choses que je n’aurais jamais pu vivre autre part, j’ai rencontré des personnes tellement adorables… Je suis dans une famille qui voyage beaucoup. J’ai eu la chance de l’accompagner en Arizona, à Orlando, et dernièrement au Mexique. Être au pair n’est pas facile tous les jours, mais c’est une expérience unique que personne ne regrette ! Et je regrette encore moins d’être partie avec Calvin Thomas France. Ils ont été au top du début jusqu’à la fin ! L’aventure n’est pas encore tout à fait finie, puisque je suis en pleine organisation de mon Travel Month sur la côte Ouest pour cet été.

Margaux 17 ans (partie l’été dernier en séjour Australian High School pendant cinq semaines)

J’ai choisi le séjour linguistique Australian High School parce que j’avais envie de faire des progrès en anglais, et compte tenu des retours d’expériences autour de moi, je me suis dit que l’idéal était de ne pas se retrouver avec d’autres Français. Au début, j’ai eu du mal à suivre les discussions. Mais les membres de la famille d’accueil ont été très patients, et les gestes aident beaucoup ! Au lycée, tous les profs ont été vraiment sympas et m’ont aussi aidée. La prof d’anglais me donnait des fiches de grammaire et de vocabulaire à mon niveau. Pour les autres matières, les cours n’étaient pas comme ceux que l’on en suit en France : tout se faisait par la pratique, en groupe et à l’oral comme les cours de cuisine, de sport ou d’arts plastiques. Au bout de trois semaines, les progrès étaient là, « ouf » ! Grâce à ce séjour, j’ai beaucoup progressé à l’oral en anglais, et je suis beaucoup plus à l›aise pour prendre la parole. Au plan de l’anglais écrit, c’est un peu moins flagrant, mais ma moyenne a tout de même augmenté de 2-3 points par rapport à l’année dernière.

Kéo, 17 ans (partie en août 2018 en Irlande)

J’ai souhaité partir deux semaines en immersion dans une famille irlandaise, afin d’améliorer mon anglais, en choisissant la formule « Work Experience » que propose Mobiliteen afin d’avoir une expérience professionnelle pouvant améliorer mon CV. J’ai passé mes deux semaines dans le Kerry tout près de Killorglin, dans une famille d’accueil. Du lundi au vendredi, j’étais dans un centre équestre à côté de la maison. Ce stage professionnel a été très enrichissant, je devais surtout m’occuper des enfants lorsqu’ils ne montaient pas à cheval. Après le travail, je passais le reste de la journée avec Elaine, la maman, nous discutions beaucoup, et regardions des films ensemble. Le week-end, elle m’emmenait faire du shopping, visiter les alentours, et j’ai même eu la chance d’assister au « Puck Fair » qui est une Fête du Bétail, avec toute sa famille… dépaysement garanti ! Mis à part le temps, l’accueil réservé par ma famille m’a beaucoup marquée. Elaine a été très accueillante, très joviale, je me suis tout de suite sentie en confiance et bien en sa compagnie. Elle avait à cœur de me faire découvrir son magnifique pays et sa culture. J’ai eu l’occasion de découvrir les paysages sauvages d’Irlande, des paysages à couper de souffle, très verdoyants. Grâce à ce séjour, j’ai gagné en maturité. J’ai dû apprendre à aller vers les autres, ne pas avoir peur de leur parler en anglais.

Anna Ashkova

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.